Ségolène NEUVILLE inaugure le nouvel IRM de l’hôpital Lozère

 
 
Ségolène NEUVILLE inaugure le nouvel IRM de l’hôpital Lozère

Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion auprès de Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé, a effectué un déplacement en Lozère vendredi 2 septembre 2016 à Mende.

Lors de ce déplacement, Ségolène NEUVILLE a inauguré l’IRM de l’hôpital Lozère à Mende.

Elle a été accueillie par :

M. Hervé MALHERBE, Préfet de la Lozère,

Mme Monique CAVALIER, directrice de l’Agence régionale de santé et M. Patrick JULIEN, directeur de l’Hôpital Lozère ,

M. Alain BERTRAND, sénateur, président du conseil de surveillance

M. Pierre MOREL à l’HUISSIER, député de la Lozère,

Mme Aurélie MAILHOS, vice-présidente du Conseil régional LRMP,

Mme Sophie PANTEL, présidente du Conseil départemental,

M. Laurent SUAU, maire de Mende,

Dr Didier PUTOD, président de la commission médicale d’établissement,

Après les traditionnels discours et coupure de ruban, Mme la secrétaire d’Etat a visité l’ensemble de ce nouvel équipement.

Rappelons que le Centre hospitalier de Mende, dorénavant appelé Hôpital Lozère est l’établissement de soins pivot du département de la Lozère. Il est la colonne vertébrale de l’offre de soins lozérienne.

L’implantation géographique du CH de Lozère est actuellement particulière puisque sur deux sites : Mende et Marvejols. Elle résulte de l’absorption de la clinique du Gévaudan par le CH de Mende, opération qui a permis de maintenir à Marvejols les activités de soins jusqu’alors portées par la clinique (dont chirurgie), mais plus largement de maintenir l’offre de soins (spécialistes libéraux intervenant sur ce site) et les emplois induits (75 salariés).

Activités de soins = 272 lits dont 218 à Mende et 54 à Marvejols

101 en médecine

99 en chirurgie

17 en obstétrique

25 en soin de suite et de réadaptation (SSR) (spécialisé en gériatrie)

30 en unité de soin longue durée (USLD)

L’Hôpital Lozère partageait depuis 2005 une IRM mobile avec les CH d’Alès et de Bagnols-sur-Cèze, appareil sédentarisé à Mende fin 2014 dans l’attente de l’implantation d’une IRM fixe.

Le remplacement de cet équipement ancien par une IRM plus performante, en complément du nouveau scanner, s’inscrit dans le projet porté par l’hôpital Lozère, visant à reconstituer la ressource médicale en une meilleure qualité d’image. L’ensemble de ces nouveaux dispositifs permettra un meilleur diagnostic pour une meilleure prise en charge de proximité des pathologies notamment les AVC, dont le traitement pouvait être retardé par les délais de transports. L’hôpital Lozère qui a également procédé au recrutement nécessaire en personnel médical et paramédical, voit ainsi son attractivité renforcée tant pour les lozériens que pour les départements limitrophes.

La création de ce service a un coût total d’environ 2 100 000 € en investissement afin de réaliser les travaux nécessaires et d’équiper le service.

Pour la réalisation de ce projet, l’établissement a bénéficié d’un accompagnement soutenu de la part de l’Agence Régionale de Santé et des collectivités territoriales. Les subventions reçues s’élèvent, au total, à 1 644 456 € :

  •  de l’Agence Régionale de Santé : 1 244 456 € sur 2014 et 2015 ;
  •  de la région Occitanie : 300 000 € ;
  •  du département de la Lozère : 50 000 € ;
  •  de la Commune de Mende : 50 000 € ;

La Ministre a souligné l’engagement des collectivités aux cotés de l’Etat qui œuvre pour le développement de l’offre médicale afin que tous les citoyens bénéficient des meilleurs soins possibles et rendu un vibrant hommage à l’hôpital public.