Sécheresse: nouvelles mesures de restriction, l’ensemble du département est placé en vigilance

 
 
Sécheresse: nouvelles mesures de restriction, l’ensemble du département est placé en vigilance

Depuis mi juillet, la baisse des débits des cours d’eau se poursuit sur l’ensemble du département de la Lozère. Les précipitations de ces derniers jours n'ont pas suffi à inverser la tendance mais ont, au mieux, stabilisé la situation sur certains bassins versants.

Les prévisions météorologiques annoncent à court terme des températures de saison (< à 30°C) avec une alternance d'averses orageuses et de pluies éparses. Toutefois, la probabilité d'avoir des précipitations significatives (> à 10 mm) sur le département reste très faible.

Face à cette situation, un arrêté préfectoral daté du 21 juillet 2017, vient de prendre une nouvelle série de mesures de restriction des usages de l'eau : les bassins versants de l'Allier, du Bramont, du Lot, du Tarn et du Tarnon sont placés en "vigilance", la rivière Colagne est placée en "alerte", les bassins versants de la Truyère, de la Colagne, du Chassezac et des Gardons restent en "vigilance".

Il impose les mesures suivantes :

Pour la rivière Colagne, en niveau d’alerte, (le reste du bassin versant de la Colagne n’est pas concerné), le remplissage complet des piscines privées est interdit, l'arrosage des jardins n'est permis que de 6 h à 9 h puis de 19 h à 22 h. De plus, sur le cours d'eau "la Colagne", l'alimentation en eau des canaux d'agrément, en particulier ceux desservant les anciens moulins, est interdit. Ces dispositions ne sont pas applicables aux organisations collectives d'irrigation pourvues d'un règlement d'arrosage intégrant des niveaux d'économies d'eau de 25% validés par le service en charge de la police de l'eau. Sur le cours d’eau Colagne sont interdits : l’alimentation en eau des « rases » rive droite les semaines paires et rive gauche les semaines impaires (le côté de la rive s'entend en descendant le cours d'eau et la semaine commence le lundi), et, l'alimentation en eau des canaux de microcentrales et donc le turbinage.

Pour les bassins versants de la Truyère, de la Colagne, du Chassezac, des Gardons, du Lot, du Tarn et de l’Allier, il est important que chacun adopte une utilisation économe de l'eau. Les collectivités qui gèrent en régie la distribution d'eau potable, ainsi que les compagnies fermières sont invitées à suivre au plus près leur ressource et à veiller au bon fonctionnement des réseaux.

Pour toute question sur les économies d’eau : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/secheresse-soyons-vigilants

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL n° PREF-DDT2017-202-0001 du 21 juillet 2017  constatant le franchissement des seuils de débit définis pour la gestion de la sécheresse et limitant les usages de l’eau dans le département de la Lozère