Mende retenue parmi 222 villes françaises pour bénéficier du dispositif Action Coeur de ville

 
 
Mende retenue parmi 222 villes françaises pour bénéficier du dispositif Action Coeur de ville

Mende a été retenue en mars dernier parmi 222 villes françaises pour bénéficier du dispositif Action Cœur de ville. Lancé par le ministère de la Cohésion des territoires, ce plan répond à une double ambition : améliorer le cadre de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Si un cœur de ville moyenne se porte bien, c’est l’ensemble du bassin de vie, y compris dans sa composante rurale, qui en bénéficie.

Ce dispositif de l’Etat sera articulé de manière complémentaire avec le dispositif « Bourg centre » de la Région Occitanie / Pyrénées Méditerranée.

LES PARTENAIRES AUX CÔTÉS DE NOS COLLECTIVITÉS (Ville et communauté de communes Cœur de Lozère)

- L’Etat

- Le groupe Caisse des Dépôts et Consignations

- Le Groupe Action Logement

- L’Agence Nationale de l’Habitat

- La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée - dispositif Bourg centre

- Le Conseil départemental de la Lozère

LE CONSTAT

Principaux atouts à valoriser, principales potentialités à développer :

- Mende, ville-préfecture reste un moteur économique et en terme d’emplois pour tout le département,

- Le territoire est traversé par la RN88, bénéficiant d’un accès ferroviaire et avec une position centrale dans le département

- Cœur de Lozère est la communauté de communes la plus peuplée

- La part des 0-14 ans et 15-29 ans est respectivement de 2 et 4 points supérieure à la moyenne départementale. Avec plus de 5 000 élèves, apprentis et étudiants, le secteur prioritaire de l’éducation prend à Mende tout son sens.

- Le poids déterminant du secteur de l’administration publique et de la santé dans les emplois (47 % des emplois) et du secteur tertiaire sur le territoire (45,8% des établissements)

- Le territoire concentre 24,37% des établissements commerciaux du département : il faut dégager du foncier d’entreprises pour accueillir des porteurs de projets nouveaux : synonyme de richesse à venir pour le territoire.

- Un patrimoine d’une grande richesse : il faut davantage valoriser en matière d’économie présentielle et touristique.

- Une ville très sportive et un territoire dont les aménités et le tissu associatif renforcent l’attractivité.

- Une ville de culture avec, tout au long de l’année, des évènements de 1ère importance mais aussi un travail au quotidien du milieu associatif, des sociétés savantes etc.

LES OBJECTIFS

Pour assurer cette revitalisation, une action globale est nécessaire et chaque convention reposera sur cinq axes structurants :

- De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville

- Favoriser un développement économique et commercial équilibré

- Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions

- Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine

- Fournir l’accès aux équipements et services publics

LA CONVENTION

La convention « Action Cœur de ville » s’inscrit dans une démarche globale en faveur du centre-ville que mène la Ville de Mende et la communauté de communes Cœur de Lozère en partenariat avec l’Etat, le Département, la Région, (l’ANAH, la Caisse des Dépôts et Action Logement partenaires financeurs) ainsi que l’ensemble des partenaires institutionnels au travers des dispositifs tels que :

- Le contrat bourg centre avec la Région Occitanie

- Les contrats territoriaux avec le Département de la Lozère

- Les OPAH menées sur l’ensemble du territoire Cœur de Lozère, dont une OPAH – renouvellement urbain sur le cœur urbain de Mende avec l’ANAH

- Le projet Mende Cœur battant  identifié au travers d’un appel à projet du GIE Massif central

- Le Grand Site Occitanie / Sud de France Mende Cœur de Lozère

Nos collectivités en partenariat mènent des actions fortes et dynamiques en faveur du centre-ville, tel que le projet du musée du Gévaudan, l’acquisition d’ensemble immobilier avec pour objectif le remembrement et la remise en surface commerciale d’anciens locaux (exemple rue de la Liberté), la volonté de réintroduire de la mixité dans les résidents du centre-ville.

La politique de l’office de commerce Cœur de Lozère contribue à ce dynamique avec, entre autres, des actions d’animation menées dans le centre-ville, mais également sur l’ensemble du territoire communautaire.

La convention est signée pour une durée de 51 mois, à savoir jusqu’au 31 décembre 2022. Ce délai intègre une phase d’initialisation de quatre mois visant à réaliser ou compléter un diagnostic de la situation et à détailler un projet de redynamisation du cœur de ville.

Pour construire le projet de territoire, la ville de Mende bénéficie de la démarche d’Atelier des territoires « Patrimoine et aménagement ». Dans le prolongement de la mission du sénateur Dauge, une équipe de maîtrise d’œuvre travaille avec les élus et les acteurs locaux et construit des

orientations d’aménagement afin de faire du patrimoine un levier de revitalisation.

Les parties se réuniront alors pour inscrire, par voie d’avenant à la présente convention, le diagnostic et le projet détaillé comportant un plan d’actions, ce qui engagera la seconde phase dite de déploiement.