Ambroisie : opération d’information et d’arrachage à Montbrun (Gorges du Tarn Causses)

 
 
Information et arrachage d’ambroisie à Montbrun le 16 juillet 2020

Par délégation de Valérie HATSCH, préfète de la Lozère, Chloé DEMEULENAERE, sous-préfète de Florac, assure la mission départementale de prévention et de lutte contre les ambroisies.

Dans le cadre de la politique de lutte contre cette plante invasive, une action d’information et d’arrachage de plants d’ambroisie s’est tenue jeudi 16 juillet 2020 matin.

Cette opération, organisée par la fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles d’Occitanie en partenariat avec le syndicat mixte du bassin versant du Tarn amont, avait pour but de mieux connaitre les ambroisies (origine, risques pour la santé, mode de développement…) tout en participant à leur élimination par arrachage manuel avec du matériel de protection individuelle.

En effet, l’ambroisie constitue un enjeu de santé publique, compte tenu de son pollen hautement allergisant. La réaction allergique peut être grave : rhinite sévère avec ou sans conjonctivite, compliquée fréquemment de trachéite ou d’asthme et constamment accompagnée d’une grande fatigue. La proportion de personnes touchées augmente progressivement en raison, d’une part, de la prolifération de la plante et, d’autre part, de l’augmentation des effets néfastes lorsque l’exposition d’une personne augmente (exposition massive ou répétée).

L’impact est aussi important sur l’environnement et sur l’agriculture, compte tenu du fort potentiel d’envahissement : l’ambroisie est en effet capable de se développer rapidement sur une grande variété de milieux (sols agricoles, bords de voies de communication, zones de chantier, terrains privés, etc.).

Afin de lutter efficacement contre ces plantes, le premier objectif est de les repérer et de les signaler. Pour cela, le site internet :

www.signalement-ambroisie.fr

permet à chacun de reconnaitre la plante et d’en signaler la présence. En cas de doute, l’application mobile Pl@ntNet permet de vérifier son identification.

 
 

A lire également :