Coronavirus COVID-19: Don et fabrication de masques

 
 
Coronavirus COVID-19: Don et fabrication de masques

Grâce à un formidable élan de solidarité de la part de la population du département, les propositions de dons de masques affluent et il revient à la préfecture de les organiser pour assurer la meilleure utilisation possible de l’énergie de toutes et tous. Le Coronavirus COVID-19 ne circule pas encore activement sur le territoire lozérien, c’est un temps précieux pour anticiper le pic épidémique.

Comme dans les autres départements de la région Occitanie, une adresse a été créée pour toutes les questions et propositions concernant les masques en Lozère : <pref-masques-covid19@lozere.gouv.fr>.

  • Les entreprises et les particuliers disposant d’un stock de plus de 500 masques anti-projections ou de protection respiratoire de type FFP2 sont invités se faire connaître auprès de la préfecture. Les stocks détenus depuis la grippe H1N1 peuvent également être donnés dès lors qu’ils sont en bon état.
  • Les particuliers souhaitant faire don de masques peuvent les remettre aux médecins les plus proches de leur lieu de travail ou de résidence ou bien à la structure hospitalière de leur secteur.

Toute personne bénévole possédant des compétences de couture et une machine adaptée peut également fabriquer elle-même des masques en tissu. L’AFNOR fournit un guide de fabrication ainsi qu’un patron de masque, à télécharger en bas de page.

Cette production individuelle peut aider les travailleurs sociaux et tous les acteurs investis dans les structures associatives accueillant des publics vulnérables, c’est pourquoi les masques répondant à ce patron sont à déposer — dans le strict respect des gestes barrières  à la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Lozère, située dans la Cité administrative au 9, rue des Carmes à Mende.

Au plan national, la stratégie sanitaire est de fournir en priorité des masques dans les zones où le virus circule activement : pour les professionnels de santé amenés à prendre en charge des patients

COVID-19 en ville, à l’hôpital et dans les structures médico-sociales accueillant des personnes fragiles, ainsi qu’aux services d’aide à domicile, pour garantir la continuité de l’accompagnement à domicile des personnes âgées et en situation de handicap. Un approvisionnement complémentaire est également réalisé prioritairement pour les médecins généralistes, les infirmiers et les pharmaciens en ville sur l’ensemble du territoire national.

La bonne mise en œuvre de cette stratégie repose sur le civisme et la responsabilité individuelle de chacune et chacun ainsi que sur l’évaluation permanente du risque par les acteurs du dispositif sanitaire, face à une situation inédite et très évolutive.

Au vu des mesures de restriction des déplacements et de fermeture d’établissements recevant du public annoncées par le président de la République le 16 mars 2020, le port du masque chirurgical n’est pas recommandé sans présence de symptômes du COVID-19.

Ce sont les gestes barrières et la distanciation sociale qui sont efficaces.

Retrouvez toutes les réponses officielles aux questions que vous vous posez sur ce qu’est le Coronavirus COVID-19 et les recommandations pour votre santé et votre vie quotidienne sur la plateforme :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

Guide de fabrication de masque

Guide de fabrication de patron