Installation

 

Faciliter l’installation en agriculture a pour objectif de répondre aux préoccupations suivantes :

  •  Assurer le renouvellement des générations d’agriculteurs au profit de jeunes qualifiés ayant une bonne maîtrise technique agricole pour faire face aux défis économiques actuels et pour répondre aux attentes des consommateurs ;
  •  Maintenir une population rurale notamment dans les zones défavorisées et de montagne pour éviter la désertification de ces régions ;
  •  Soutenir financièrement un jeune agriculteur pour lui permettre de mettre en œuvre un projet économique viable.

Les aides à l’installation doivent encourager les jeunes à prendre la responsabilité d’une exploitation à titre individuel ou à s’insérer dans une société agricole.

Pour faciliter l’installation, le plan de professionnalisation personnalisé - (PPP) permet de mieux prendre en compte les spécificités du projet d’installation mais aussi les compétences acquises par le jeune agriculteur dans le cadre de sa formation.

Le jeune qui s’installe pour la première fois en agriculture peut bénéficier :

  •  Du financement du PPP
  •  D’une Dotation d’installation aux Jeunes Agriculteurs (DJA) ;
  •  D’une aide aux investissements ;
  •  De l’Accompagnement à l’Installation Transmission en Agriculture (AITA)

Les points clés du déroulement d’une installation

  •  le PPP : Le plan de professionnalisation personnalisé est une co-construction entre le candidat et les conseillers qui prend en compte la réglementation, les nécessités et la faisabilité du projet. Il est agréé par le préfet du département après avoir été préalablement signé par le candidat et par les conseillers. Élaboré avec l’appui de 2 conseillers, il doit être réalisé et soumis à la validation du préfet dans un délai de 2 ans.

Pour le département de la Lozère, la Chambre d’agriculture est agrée comme centre d’élaboration des PPP :http://www.lozere.chambre-agriculture.fr/sinstaller-transmettre/se-former/parcours-professionnel-personnalise-ppp/

Le stage collectif « 21 heures » : Le PPP comprend le suivi obligatoire d’un stage collectif dont la durée est fixée à 21 heures, et qui contribue aux objectifs du PPP. Il doit être réalisé avant la demande d’aide éventuelle et dans le département d’installation

  • La DJA : la chambre d’Agriculture de lozère dans le cadre de service publicassure la préinstruction des dossiers d’installation. L’étude et le plan d’entreprise peuvent être élaborés la Chambre d’agriculture ou une autre structure.

Les formulaires de demande d’aide et leurs notices sont à retirer auprès de la DDT ou téléchargeables sur internet : http://www.europe-en-occitanie.eu/6-1-1-Aide-a-l-installation-des-jeunes-agriculteurs-DJA-2