Accompagnement interministériel au développement et à l’expertise en milieu rural - AIDER

2015 – 2016 : l’État se mobilise pour AIDER Florac

 

Au cours du second semestre 2015, le Commisariat Général à l'Egalité des Terrritoires a souhaité expérimenter le dispositif AIDER pour « l'Accompagnement interministériel au développement et à l’expertise en milieu rural » et s’est intéressé au developpement de la commune de Florac.

Appuyé par le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), le Conseil général de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAER) et Contrôle général économique et financier (CGEFi) ce dispositif expérimental se veut un catalyseur de projets locaux.

L’État se mobilise pour apporter assistance et conseils à la collectivité

Pour faire face aux besoins en ingénierie des territoires ruraux, ce dispositif permet de mobiliser, de façon temporaire, des moyens d’assistance et de conseil de l’État et de ses opéateurs nécessaires en amont de la décision des collectivités locales, pour l’engagement des projets retenus.

Sur Florac, une large concertation et une réflexion ont été engagées entre les acteurs du territoire, sur différentes thématiques (habitat, tourisme, santé, culture, équipement, infrastructures….) et, à la fin de l’année 2015, avec l’appui financier de FNADT, des actions concrètes ont été engagées.

  •  le lancement d’un concours d’idées pour l’élaboration d’un plan de référence pour la rénovation du centre ancien ;
  •  le lancement d’une étude pré-opérationnelle dans le cadre d’un programme d’intérêt général de lutte contre l’habitat indigne ;
  •  un appel d’offre pour une mission d’accompagnement de la commune pour mener des actions de concertation et d’animation auprès des habitants.

Une démarche globale

En parallèle, la DDT de la Lozère s’est rapprochée du CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement), pour mener début 2016, un diagnostic sur la circulation et le stationnement dans le bourg de Florac avec l’analyse de scenarii d’aménagements alternatifs.

Dans le cadre de la mission AIDER, d’autres actions d’accompagnement sont aussi prévues en 2016 conduite par la préfecture et la DDT :

  •  l’appui à la réalisation d’un nouveau point de baignade « Florac Plage », instruit dans le cadre du pôle projet;
  •  l’analyse globale des travaux à réaliser sur le réseau d’assainissement ;
  •  l’appui pour lutter contre l’habitat indigne en relation avec l’ARS.

Plus largement, la démarche AIDER intègre également d’autres sujets structurants pour le développement du territoire : l’organisation de l’offre touristique et culturelle, la santé, la couverture numérique, les transports et la filière bois énergie. Pour l’ensemble des thématiques abordées, l’analyse financière et la recherche de financement sont également prises en compte.

Au centre de Florac : un espace à faire revivre (bâti en ruine et son jardin attenant)

Au centre de Florac : un espace à faire revivre (bâti en ruine et son jardin attenant)

L’avenue Jean Monestier : aujourd’hui un axe principal très linéaire, inadapté aux piétons et où les commerces disparaissent

Face aux ruines et aux situations de périls :
accompagner le maire dans ses démarches