Le logement une priorité sociale

 
 

Pour créer les conditions de la relance du secteur de la construction, un plan national destiné à augmenter l’offre de logements privés et sociaux, à doper l’accession à la propriété, à mobiliser le foncier et à rénover les logements a été mis en œuvre par le gouvernement en 2013.

Ce plan comporte cinq priorités : favoriser l’accession à la propriété, simplifier les règles de construction et développer l’innovation, augmenter l’offre de logements neufs, renforcer la mobilisation du foncier, rénover les logements.

Afin de répondre aux enjeux environnementaux, sociaux et économiques, l’État s'est fixé un objectif ambitieux : rénover 500 000 logements d'ici 2017 sur le territoire national.

Des dispositifs ont été mis en place comme le Plan de Rénovation Énergétique de l’Habitat (PREH), initié en septembre 2013 et qui renforce les programmes existants en matière de lutte contre la précarité énergétique, comme le programme national « habiter mieux » confié à l'agence nationale de l'habitat (Anah).

En Lozère, le Programme d’Intérêt Général « Habiter mieux », mis en œuvre par le Département en 2013, et la communication déployée par le PREH ont permis de renforcer considérablement l’action de l’Anah et du Fonds d’Aide à la Rénovation Thermique (FART), puisque, de 116 logements traités pour un montant de subventions Anah + FART de 1,31 M€ en 2012, nous sommes passés à 185 logements pour 2,18 M€ en 2013, 229 logements pour 2,64 M€ en 2014 et 179 logements pour 1,77 M€ en 2015.

Dans le parc public, même si la Lozère n'est pas située en zone « tendue » au niveau de la demande en logements sociaux, des besoins existent néanmoins pour permettre à des ménages d’accéder à un logement de qualité avec un loyer adapté, ou encore pour pouvoir accueillir de nouvelles populations.

La construction de 55 logements a été contractualisée en 2015, notamment grâce à la mobilisation de biens fonciers publics, une friche ferroviaire près de la gare de Mende (40 logements) et des anciens bureaux dans l’immeuble "Le Saint-Clair" à Mende (8 logements).