Lancement de la campagne mixité des métiers

 
 
Lancement de la campagne nationale mixité des métiers "Au travail, c'est le talent qui compte"

Lancement de la campagne nationale mixité des métiers "Au travail, c'est le talent qui compte". Initiée par la Fondation Egalité-Mixité et soutenue par le ministère en charge des Droits des femmes, elle sera déclinée pendant plusieurs mois, sur tous supports : spots TV et cinéma, encarts presse écrite, radio, digital, etc. Depuis aujourd'hui, elle est présente sur tous les écrans sous la forme d'un spot détonnant, qui chasse les préjugés et fait progresser les mentalités.

Dans le prolongement de la Signature du premier plan sectoriel pour la mixité des métiers, vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse du ministère en charge des Droits des femmes relatif au Lancement de la campagne nationale mixité desmétiers "Autravail, c'est le talent qui compte". (lien You Tube cliquer ici )Initiée par la Fondation-Egalité-Mixité et soutenue par le ministère en charge des Droits des femmes,elle sera déclinée pendant plusieurs mois, sur tous supports : spots TV etcinéma, encarts presse écrite, radio, digital, etc. Depuis aujourd'hui, elle est présente sur tous les écrans sous la forme d'un spot détonnant, qui chasse les préjugés et fait progresser les mentalités.

Suivi des engagements pour la mixité des métiers

L e 6 mars dernier, la ministre en charge des Droits des femmes présentait uneplateforme d'actions pour la mixité des métiers avec une trentaine departenaires, dont des associations, des régions, des entreprises et desfédérations professionnelles. Plusieurs engagements étaient alors définis, dansl'objectif que d'ici 2025 un tiers des métiers deviennent mixtes (contre 17%aujourd'hui). Quatre mois plus tard, où en sommes-nous de la mise en œuvre deces engagements ?

  • Faire basculer dans la mixité dix secteurs clés. Le premier plan sectoriel pour la mixité des métiers  a été signé la semaine dernière par Najat Vallaud-Belkacem et Frédéric Cuvillier, Secrétaire d’État chargé des transports, de la Mer et de la Pêche. Il concerne le secteur des transports (marchandises, voyageurs, public urbain et maritime). Les partenaires se sont notamment engagés à travailler sur les représentations sexuées, sensibiliser et accompagner les entreprises et veiller au respect de l'égalité en matière de politique salariale.
  • Faire de la révision quinquennale des classifications de branche un levier de progrès pour la mixité. Lors de la Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet derniers, les partenaires se sont engagés à fournir aux branches professionnelles une méthodologie en matière de reconnaissance des qualifications et des compétences intégrant la dimension de l'égalité salariale entre les femmes et les hommes. Pour consulter le détail de ces avancées, cliquez ici .
  • Agir sur les causes de la non-mixité, en particulier l'équilibre des temps de vie. 35 entreprises sont désormais signataires de la Charte "15 engagements pour l'équilibre des temps de vie" , lancée par le Ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et l'Observatoire de la Parentalité en Entreprise.
  • Créer une fondation reconnue d'utilité publique pour la mixité des métiers et l'égalité professionnelle. La Fondation Egalité-Mixité , est née le mercredi 2 juillet dernier, sous l'égide de la Fondation Agir Contre l'Exclusion. La campagne "Au travail, c'est le talent qui compte" est la première de ses actions.
  • Développer une communication positive et partagée. Cet engagement est désormais tenu, avec la campagne qui commence aujourd'hui.