Signature d'une convention entre l'Etat et le conseil général pour les emplois d'avenir

 
 
Signature d'une convention entre l'Etat et le conseil général pour les emplois d'avenir

Les emplois d’avenir ont pour objectif d’ouvrir les portes du marché du travail à des jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés, en s’appuyant sur leur potentiel, même s’ils n’ont pu le valoriser par l’obtention d’un diplôme.

Bien plus que de simples contrats, le dispositif des emplois d’avenir vise à engager les jeunes concernés dans de véritables parcours de qualification et d’insertion.

  1 - Les emplois d’avenir en bref, c’est :

  • Une première expérience professionnelle pour des jeunes peu ou pas diplômés et à la recherche d’un emploi
  • Un contrat de travail à durée déterminée de 36 mois, ou un contrat de travail à durée indéterminée dans le secteur privé, à temps plein
  • Un parcours de formation pendant la durée du contrat
  • L’Etat finance 75 % du salaire brut du jeune à hauteur du SMIC pour les employeurs du secteur non marchand
  • L’Etat s’engage à hauteur de 2,3 milliards d’euros pour financer les emplois d’avenir.

2 - Point sur la situation en Lozère

Depuis le début du dispositif 215 emplois d'avenir Ont été signés en Lozère.

Dans le départemental de la Lozère, 175 contrats ont été signés en 2013 ce qui représente 120 % de l’objectif.

En 2014, 37 EA, sur l’objectif de 64 fixé pour le 1er semestre, ont été signés dont la répartition est la suivante :

Convention EA Etat Conseil général

Le conseil général de la Lozère s’implique dans toutes les démarches visant à améliorer la situation de l’emploi dans le département. Il a donc décidé de s’investir dans les emplois d’avenir en signant cette convention ( annexe 1) et en créant 8 emplois d’avenir dont 6 sont déjà recrutés.

Il s’agit de 3 hommes et 3 femmes, ils ont entre 19 et 26 ans. 2 bénéficient d’une dérogation puisqu’ils sont titulaires d’une BTS commerce international et d’un brevet professionnel responsable d’exploitation agricole (BPREA). Grâce à la Mission Locale, à des formations financées par la région ils n’ont jamais été laissés sur le bord de la route et ont toujours été suivis par ces différents services. Cependant leur dénominateur commun est leur manque d’expériences professionnelles car ils n’ont jusqu’à présent décrocher que des contrats très courts et, pour les 2 titulaires d’un diplôme, sans aucun rapport avec leur formation initiale.

Le conseil général Lozère leur offre leur premier contrat longue durée et une première vraie expérience professionnelle.

Ils sont recrutés  pour des emplois :

  • d’agent polyvalent – entretien des locaux,
  • d’assistante auprès d’enfants,
  • de secrétaire d’une unités des routes,
  • d’agent d’exploitation des routes.

Tous ces jeunes bénéficieront, dans le cadre d’un tutorat personnalisé, de formations externes telles que la bureautique, la conduite d’engins ainsi que des formations internes telles que la préparation aux concours.

 

005 Bbis