Sécurité des campings : des visites de contrôle pour des vacances en toute tranquillité

 
 
Visites de sécurité des campings avant les vacances d’été

La Lozère offre des paysages uniques, d’une richesse et d’une diversité incroyables, qui sont des biens précieux à mettre en valeur en tant que destination touristique. Après la crise sanitaire qui a durement touché notre pays, la Lozère s’impose comme destination de premier choix pour un tourisme écologique et durable.

Afin d’assurer la tranquillité des vacanciers, la préfecture vérifie que les terrains aménagés pour le camping respectent les obligations règlementaires en matière de sécurité. L’épisode météorologique exceptionnel de vendredi 12 juin 2020 rappelle notamment la nécessité absolue de disposer de moyens d’alerte efficaces en cas de crue.

À ce titre, par délégation de Valérie HATSCH, préfète de la Lozère, Chloé DEMEULENAERE, sous-préfète de Florac, convoque et préside la sous-commission « Camping » de la commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité.

Cette année, afin d’anticiper au mieux la saison et de faire face à l’affluence annoncée, les visites de sécurité se sont déroulées entre mardi 26 mai et mercredi 10 juin. Ainsi, un accompagnement et des conseils personnalisés ont été apportés aux gestionnaires, avant la réouverture de leurs structures.

Le groupe de visite, composé des services de la sous-préfecture de Florac, de la direction départementale des territoires de la Lozère, de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement d’Occitanie, du service départemental d’incendie et de secours de la Lozère, de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes et du groupement de gendarmerie départementale de la Lozère, est chargé collectivement de veiller au respect par l’exploitant des règles de sécurité en vigueur. Il s’agit notamment de vérifier que les moyens d’alerte sont bien opérationnels en cas de danger et que le débroussaillement a été réalisé en conformité avec l’objectif de prévention des incendies.

Le bilan 2020 en chiffres :

  • 31 campings visités en sept jours ;
  • 40h de visites cumulées ;
  • 1260km parcourus sur tout le département ;
  • 11 campings conformes ;
  • 20 campings ont fait l’objet de recommandations en vue d’améliorer la sécurité.

La grande majorité des campings respecte les prescriptions de sécurité, comme l’affichage des consignes de sécurité et d’évacuation à l’accueil, l’entretien des extincteurs ou la tenue d’un registre des campeurs.

Toutefois, il a été nécessaire d’attirer l’attention de certains gestionnaires sur l’importance d’améliorer le débroussaillement des terrains, afin de prévenir tout départ de feu.

Enfin, le groupe de visite a rappelé aux campings soumis à un risque de montée rapide des cours d’eau l’obligation de posséder un système d’alerte local. L’épisode cévenol du 12 juin a en effet montré que le risque d’inondation est élevé sur certaines zones, à tout moment de l’année, et que ce dispositif peut sauver des vies.

 
 

A lire également :