Action piéton en milieu scolaire (écoles primaires)

 
 
Intervention en milieu scolaire - action pieton

Dans le cadre du plan départemental d’actions sécurité routière de la Lozère (PDASR) élaboré chaque année, la Direction Départementale des Territoires (DDT) réalise depuis 2010 une action « piéton » à destination des écoles primaires du département.

Ces interventions, proposées à tour de rôle aux 3 Inspections de l’Éducation Nationale de Lozère ainsi qu’aux écoles privées, s’adressent aux enfants de cycle 2 en classes de CP/CE1.

L’objectif principal est de les sensibiliser aux risques de la rue et de mieux comprendre le fonctionnement de cet environnement et des différents acteurs qui le composent. En effet, dès leur plus jeune âge, ils doivent acquérir des savoir-faire, voire des savoir-être, dans la rue afin de préserver leur sécurité et celle des autres.

A cet effet, les intervenants de la DDT utilisent le support pédagogique « Sur les pas de Tom et Lilas » offert par le Comité Prévention Routière de la Lozère. Un coffret, laissé dans chaque classe visitée, donne la possibilité aux enseignants de revenir ultérieurement sur le sujet. Il leur permet également de renseigner les grilles d’évaluation « Attestation de première éducation à la route » (Aper) qui font partie intégrante du programme scolaire des écoles maternelles et élémentaires.

L'intervention se décompose en deux parties. Un premier temps est consacré à la projection de 8 court-métrages, sur lesquels les enfants réagissent. Cette partie théorique a pour but d’expliquer les règles de la rue mais aussi d’éveiller les sens de l’écoute et de l’observation. Le libre échange qui s’instaure permet également aux enfants de s’exprimer sur le sujet en faisant partager leur propre expérience.

Dans un second temps, une mise en situation (promenade à pied à l'extérieur de l'école) permet aux enfants de porter un nouveau regard sur la rue, son fonctionnement et d’être confrontés à des situations réelles. L’objectif est de leur faire acquérir les comportements qui leur permettront d’être acteurs de leur sécurité. Les intervenants leur montrent comment analyser des situations concrètes de la circulation pour découvrir les dangers, mesurer le risque, choisir la bonne décision et la mettre en œuvre.

Sur l’aspect purement pratique, les enfants apprennent à observer, écouter, se positionner et se déplacer sur le trottoir en ville ou sur l’accotement à la campagne, et choisir des lieux pour traverser tout seul et en toute sécurité.

L’intervention est généralement très appréciée des enfants. Chaque année, environ six classes bénéficient de cette sensibilisation à la sécurité routière. Nécessaire mais non suffisante, elle devra être renouvelée au cours de leur scolarité et complétée par un apprentissage plus large de la circulation routière et des risques liés, afin de leur donner les moyens de participer à leur propre sécurité et les rendre autonome dans ce domaine.