Les emplois d'avenir dans le champ de la jeunesse, des sports et de l'éducation populaire

 
 
Sport tennis

Les emplois d'avenir correspondent aux besoins du secteurs du sport et des loisirs, assurant une formation qualifiante

Les associations sportives, de jeunesse et d'éducation populaire représentent un potentiel de développement important en activités et en emplois nouveaux pouvant répondre pleinement aux exigences des emplois d'avenir.

La circulaire du 11 janvier 2013, relative à la contribution du ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative au développement des emplois d'avenir fixe les orientations qui doivent guider la mise en œuvre des EA. Elle rappelle notamment que 15 000 contrats d'emplois d'avenir devraient être signés d'ici 2014: 10 000 dans le champ de la jeunesse et 5 000 dans le champ du sport, soit 10% de l'enveloppe globale nationale.

Les emplois d'avenir correspondent aux besoins du secteur du sport et des loisirs, assurant une formation qualifiante dans une filière qui recrute régulièrement des jeunes collaborateurs pas ou peu qualifiés (Cf. le Livret blanc du réseau professionnel sport et loisirs). Les besoins recensés dans ces secteurs concernent principalement les missions d'encadrement et secondairement des missions administratives ou techniques.

Concernant le sport, les associations manifestent le besoin de compétences souvent spécifiques puisqu'il est nécessaire d'être titulaire d'un diplôme ou d'avoir satisfait aux exigences préalables à la mise en situation, dans le cas d'un stagiaire en formation (BPJeps par exemple), pour pouvoir encadrer ou animer contre rémunération. Le déploiement des EA ayant pour objectif de favoriser un véritable parcours d'insertion professionnelle vers les compétences requises attendues, un parcours de formation adapté devrait permettre de répondre à cette obligation de qualification.

A l'heure actuelle, deux contrats d'avenir ont été signés en Lozère dans le domaine de la jeunesse, des sports et de l'éducation populaire. C’est encore trop peu. De nombreux autres sont à l'étude.

Rappelons que des conventions nationales d'engagement entre l'Etat et les réseaux associatifs ont été signées et appelées à être déclinées territorialement.

La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) participe à l'animation du dispositif et à l'information des intéressés dans les secteurs de la jeunesse, des sports, de l'éducation populaire et du secteur sanitaire et social, en liaison avec la mission locale.

Coordonnées utiles:

Mission locale : 04.66.65.15.59

Pôle emploi : 04.66.65.68.05

Cap emploi : 04.66.32.31.59

DIRECCTE : 04.66.65.61.00

DDCSPP : 04.66.49.14.20

Liens utiles:

 www.lesemploisdavenir.gouv.fr