Les articles archivés du site

Journée nationale d'hommage aux harkis

 
 
Journée nationale d'hommage aux harkis

Ce mercredi 25 septembre 2013, le préfet de la Lozère a présidé devant la stèle du square Emile Joly de Mende, une cérémonie d'hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives.

Après lecture du message du ministre délégué aux anciens combattants, le préfet accompagné d'un représentant de la communauté des harkis puis les autorités invitées ont pu déposer des gerbes de fleurs au pied de la stèle commémorative et observer une minute de silence pour marquer solennellement la reconnaissance de la Nation.

ceremonie Harkis25.09.13.depot gerbe

Au-delà de cette cérémonie, le gouvernement français et les services de l’État dans les départements se sont engagés dans un ensemble d’actions en faveur des familles de harkis.

En matière d'emploi, un décret du 17 septembre 2013 a institué des mesures de soutien à la formation professionnelle des enfants de harkis. Une prise en charge spécifique des formations des enfants d’anciens supplétifs, pouvant aller jusqu’à 90 % du coût du stage, pourra être assurée par l’Etat. Par ailleurs, les associations représentatives proposant des projets d’insertion ou des formations qualifiantes en faveur des enfants d’anciens combattants Harkis pourront solliciter un soutien financier accordé sous forme de subventions. Enfin, le gouvernement travaille à la prolongation jusqu’à cinq ans des procédures en faveur de l’accès aux emplois réservés de la fonction publique, dispositif dont deux familles lozériennes ont obtenu le bénéfice à ce jour.

Dans le cadre de la Modernisation de l'action publique (MAP) engagée par le gouvernement, l'Etat porte un projet de simplification visant à la création d'un guichet unique pour les harkis assuré par l'office national des anciens combattants et victimes de guerre, regroupant les missions de trois entités actuelles (Mission interministérielle aux rapatriés, Agence nationale pour l’indemnisation des Français d’outre-mer et bureaux des rapatriés au sein des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations).

ceremonie Harkis25.09.13

S'agissant enfin des actions accomplies en faveur de l'histoire et de la mémoire des harkis et des rapatriés, l'ONAC-Lozère a recensé les stèles du département (Mende, Prévenchères, Pourcharesses) et contribué à l’élaboration du site internet du ministère délégué aux anciens combattants et de la revue « Chemins de Mémoire » consacrés spécifiquement à la mémoire des harkis. Des développements ultérieurs, de recueil des témoignages de harkis et d'érection de nouvelles stèles, sont également à l'étude.

A lire:

Message de Kader ARIF à l'occasion de la journée nationale d'hommage aux harkis