Campagne de sensibilisation et de prévention des violences dans le sport

 
 
Campagne de sensibilisation et de prévention des violences dans le sport

Septembre, c’est le mois de la rentrée scolaire, c’est aussi le temps de reprendre le chemin des activités sportives. L’occasion de rappeler la campagne de sensibilisation et de prévention des violences dans le sport, lancée par le ministère en charge des sports.

Dans son message, la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu avance : « Il y a 6 mois, le monde du sport s’est trouvé confronté à une série de témoignages dramatiques. Cette déflagration a brisé l’omerta qui sévissait depuis trop longtemps dans le monde du sport laissant isolées plusieurs victimes, parfois très jeunes. La lutte contre toutes les formes de violence, y compris sexuelles, est un engagement central de mon mandat en tant que ministre déléguée chargée des Sports. Alors que fort heureusement la parole commence à se libérer, le monde sportif a désormais rendez-vous avec l’histoire. Pour ne plus rien laisser passer. Pour ne plus laisser une victime seule. Pour tout mettre en œuvre afin de garantir la sécurité et favoriser l’épanouissement de toutes celles et ceux qui rejoindront nos clubs en métropole et en outre-mer à la rentrée. Et nous souhaitons qu’ils soient nombreux et en confiance ».
Aussi, pour accompagner les dirigeants, les éducateurs, les bénévoles et les familles, la ministre a souhaité un plan de prévention co-construit avec le mouvement sportif, les collectivités locales, les associations de prévention et d’aide aux victimes, les services territoriaux du ministère et les branches professionnelles.

A travers un kit de sensibilisation comprenant affiches, flyer, fiche technique, la ministre formule le vœu que «dès cette rentrée 2020 nous manifestions notre mobilisation commune pour une vigilance bienveillante, afin que tous les pratiquants et leurs familles se sentent en sécurité lorsqu’ils pratiquent un sport ou nous confient leurs enfants».
Saluant  l’engagement des dirigeants, des éducateurs et des bénévoles qui œuvrent au quotidien dans les clubs, la ministre rappelle que les supports du kit mis à leur disposition valorisent l’engagement des clubs en faveur du respect, de l’épanouissement, du partage, « bref des valeurs que nous prônons tous pour un sport inclusif, éducatif et responsable ». Et de rappeler : « mon ministère est pleinement mobilisé pour vous accompagner, traiter les alertes et signalements en lien avec les directions départementales et orienter les victimes vers des associations d’aide. Je compte sur votre implication pour diffuser et afficher dans vos locaux et équipements sportifs, les documents mis à votre disposition. Ce sont les vôtres. Désormais, vous le savez, nous sommes tous concernés. »