Sécurité routière : une communication estivale au plus près des usagers

 
 
Sécurité routière : une communication estivale au plus près des usagers

Selon l’Observatoire départemental de la Sécurité routière, les chiffres de l’accidentalité ne sont pas bons. En 2021, le nombre d’accidents est en hausse comparativement à 2020 (+10 accidents) et à
2019 (+8 accidents) .

7 tués sont à déplorer sur les routes de Lozère, en augmentation comparativement à 2020 (+5) et à 2019 (+6).
Le nombre de blessés est également en hausse, comparativement à 2020, et 2019 : + 13 blessés par rapport à 2020 + 6 blessés par rapport à 2019.

Comparativement à juin 2020, les nombres d’accidents, de tués et de blessés hospitalisés de plus de 24 H sont en hausse. Seul le nombre des blessés non hospitalisés est en baisse.

En juillet 2021, on dénombre 14 accidents corporels qui ont fait :

• 3 tués, 8 blessés hospitalisés plus de 24h et 10 blessés, non hospitalisés.
• 15 véhicules légers, 6 motocyclettes, 2 poids-lourds et 1 cyclomoteur sont impliqués dans ces accidents.
• Les causes présumées des accidents sont la vitesse, l’inattention, l’alcool, le dépassement dangereux.

• Dans 3 des 14 ,accidents, la cause est indéterminée.

• 9 accidents se sont produits sur des RD, 4 sur RN et 1 sur voie communale.

Messages concrets auprès des Lozériennes, des Lozériens et des touristes

La préfecture de la Lozère a mis en place une opération de communication pour sensibiliser sur les risques en matière de consommation d’alcool et de stupéfiants.

Cette importante campagne est organisée durant toute la période estivale propice en Lozère à une forte présence de touristes et aux nombreuses manifestations festives.

Plusieurs supports ont été utilisés.

Une campagne de sports publicitaire sur Radio Totem a débuté début juillet.

Des messages de la préfecture de la Lozère ont permis d’aborder plusieurs thématiques :

les soirées entre amis, l’envie de se retrouver en terrasse au cœur des fêtes, après les périodes de confinement liées à la crise sanitaire, la consommation d’alcool et de stupéfiants interditesmais également les risques liés aux routes sinueuses, si spécifiques de la Lozère, la présence de plus de monde sur les routes lozériennes avec motos, voitures, campings-cars...

La communication a porté sur des messages concrets : les accidents de la route ne sont jamais en vacances ou encore, sur la route, nous sommes tous concernés, tous responsables.

Une seconde opération de sensibilisation est réalisée pour rentrer directement dans les foyers lozériens et sur les tables des touristes.

48 000 sacs à pain sont distribués à tous les clients des boulangeries de Lozère. C’est là encore un moyen original de rappeler à tous, à l’heure des repas, en famille, la spécificité des routes sinueuses de Lozère.

Enfin, 20 000 sets de table ont été distribués à l’ensemble des restaurants de la Lozère par les forces de sécurité, gendarmerie et police nationale.

La préfecture a souhaité jouer la carte de la proximité, d’aller vers, d’être présent, ce que font au quotidien les forces de sécurité de la Lozère. Un bon moyen d’échanger directement sur le terrain et de prendre le pouls de la saison touristique au sortir des périodes successives de confinement.

Retrouvez ci-dessous, les extraits de l’interview de Sophie Boudot, directrice des services du cabinet de la préfecture de la Lozère.

> SOPHIE BOUDOT SETS PREVENTION 1 - format : MP3 sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,70 Mb

> SOPHIE BOUDOT SETS PREVENTION 2 - format : MP3 sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,73 Mb

   
 
 

A lire également :