Le plan France Relance déployé en Lozère

 
 
Le plan France Relance déployé en Lozère

La Lozère bénéficie d’ores et déjà pleinement des mesures du plan France Relance.

De nombreux projets pouvant bénéficier des crédits de l’État ont été identifiés.

Plusieurs ont déjà été lauréats.

Le Plan France Relance, c’est d’abord un soutien à l’économie. Sur ce volet, l’État s’est engagé en faveur de l’investissement industriel auprès d’Arcelor Mittal. L’entreprise de sidérurgie, installée à Saint Chély d’Apcher, mobilise 200 salariés directs sur site et est de fait le plus important site industriel lozérien. Son projet consiste en une mutation de l’usine pour l’orienter vers deux secteurs porteurs :

  • l’innovation, l’éco-conception et l’économie d’énergie 
  • le développement de sa production pour le marché automobile électrique.

Le Plan France Relance, c’est ensuite œuvrer en faveur de la cohésion. Dans ce cadre, le déploiement du plan « 1 jeune, 1 solution » en Lozère se poursuit depuis 2020 :

  • Nombre d'aides à l'embauche des jeunes : 172 ;
  • Nombre de contrats d'apprentissage bénéficiaires de l'aide exceptionnelle : 162 ;
  • Nombre de contrats de professionnalisation bénéficiaires de l'aide exceptionnelle : 9 ;
  • Entrées des jeunes en PEC : 19 ;
  • Entrées de jeunes en CIE : 3 (objectif de 4) ;
  • Entrées en garanties jeunes : 90.

Le Plan France Relance, c’est également un soutien fort apporté aux collectivités. 18 projets ont ainsi été retenus en 2020, en concertation avec les collectivités locales et EPCI (via les dotations à l’investissement local - DSIL exceptionnelle 2020).

  • Patrimoine public, historique et culturel :
    • Saint-Bonnet-de-Laval : rénovation de l’église Saint-Bonnet-de-Montauroux ;
    • Mende : restructuration du cinéma ;
    • Bourgs-sur-Colagne : création d’un pumptrack ;
    • CC Coeur de Lozère : acquisition et aménagement de locaux à Mende ;
    • Grandrieu : réfection de la toiture de la mairie ;
    • Saint-Germain-du-Teil : requalification de la place et acquisition d’un nouveau bâtiment ;
    • Saint-Alban-sur-Limagnole : rénovation du sol du gymnase ;
    • Labastide-Puylaurent : transformation d’un gîte traditionnel ;
  • Résilience sanitaire :
    • Syndicat mixte La Montagne : création d’un pôle recyclerie à Rimeize ;
    • CC Massegros-Causse-Gorges : création d’une maison médicale ;
  • Transition écologique :
    • CC du Haut-Allier : aménagement d’un îlot à usage mixte à Langogne ;
    • Albaret-Sainte-Marie : aménagement des villages de Albaret-Sainte-Marie-Orfeuille et de La Garde ;
    • Saint-Bauzile : aménagement du village de Rouffiac ;
    • Ispagnac : réfection de la toiture et remplacement du système de chauffage ;
    • Saint-Etienne-Vallée-Française : rénovation des HLM Les Gravasses ;
    • Villefort : remplacement de la chaudière de l’école ;
    • Conseil départemental de la Lozère : réaménagement du centre d’exploitation routière de Sainte-Croix-Vallée-Française ;
    • Syndicat mixte de la ligne verte des Cévennes : aménagement de la voie verte des Cévennes, et sécurisation du tunnel de Jalcreste.
  • Retrouvez ci-dessous l’actualité de #FranceRelance en Lozère.

 France relance en Lozère sur réseaux sociaux

France relance la part exceptionnelle de la Dotation de Soutien à l'Investissement Local (DSIL)

Retrouvez également le dossier de presse de l'action France Relance au niveau national présenté ce lundi 1er mars 2021 par le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance :  https://www.economie.gouv.fr/files/directions