Près de 1 M€ : l’État répond présent pour l’avenir prometteur de la station thermale de Bagnols-les-Bains

 
 
Près de 1 M€ : l’État répond présent pour l’avenir de la station thermale de Bagnols-les-Bains

Avec près d’un million d’euros de dotation de soutien à l’investissement des départements, et des financements du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT), l’État a fortement soutenu le projet d’aménagement de la station thermale de Bagnols-les-Bains.

En finançant plus de 26 % du montant total des travaux de la tranche ferme s’élevant à 3, 6 M€, l’État accompagne, aux côtés d’autres acteurs publics, l’importante mutation de la station thermale et son programme ambitieux de développement engagé, dans le cadre de la délégation de service public attribuée par le Conseil départemental, propriétaire, à la Société d’économie mixte de la Lozère (SELO) pour conquérir de nouvelles clientèles, augmenter la fréquentation touristique et générer un accroissement des retombées économiques sur le territoire lozérien.

Un investissement prometteur pour l’avenir du thermalisme en Lozère

Ce mardi 18 mai 2021, Thomas Odinot, secrétaire général de la préfecture la Lozère, s’est rendu sur la commune nouvelle de Mont-Lozère et Goulet à l’occasion de la visite de fin de chantier en présence des partenaires du projet, le Conseil départemental, la Région Occitanie, la Société d’économie mixte de la Lozère (SELO), l’association Terre de Vie, l’Agence régionale de santé et les entreprises qui sont intervenues.

Thomas Odinot a félicité l’ensemble des acteurs qui ont participé à embellir ce lieu pour le rendre plus attractif, à diversifier les activités, avec les soins complémentaires de remise en forme dans le but d’augmenter la fréquentation et de transformer le centre de remise en forme, actuellement majoritairement fréquenté par la clientèle locale, en un équipement de loisirs.

Thomas Odinot a rappelé que « la station thermale de Bagnols-les-Bains est un vecteur économique important pour le territoire du Mont-Lozère qui participe activement à son développement. Associé à l’ensemble de l’offre touristique et de loisirs du territoire dans le cadre du pôle de pleine nature du Mont-Lozère, cet équipement justifiera le choix d’un séjour de détente et de remise en forme autour de Bagnols-les-Bains ».

L’État accompagne financièrement la montée en gamme de l’établissement

La visite a permis d’apprécier les nombreux changements : l’amélioration de l’accès à la station, l’agrandissement de l’espace d’accueil couplé à l’aménagement d’un espace détente confortable, ainsi qu’une mise en place d’un cheminement vers les différents secteurs, la rénovation du secteur médical et des aménagements nécessaires pour améliorer le niveau de la station consacré notamment au secteur des boues thermales et des manu pédiluves, l’aménagement de nouveaux espaces de soins médicaux appréciés des curistes pour compléter leur cure médicale, la rénovation complète de l’étage inférieur du secteur thermo-ludique afin d’obtenir un niveau de confort optimal.

Thomas Odinot a constaté l’accent de modernité donné à l’ensemble de la structure avec l’ouverture d’un secteur thermo-ludique vers l’extérieur après avoir aménagé un espace privatif réservé avec salle de soins au-dessus de la piscine extérieure, et créé une terrasse à transats au-dessus de la rivière du Lot afin d’obtenir un espace détente extérieur.

Repères

  • Située à 913 mètres d’altitude, la station offre une situation de semi-altitude favorable aux patients souffrant de pathologies vasculaires et respiratoires.
  • Les deux orientations médicales, rhumatologie et ORL, sont traitées grâce au soufre, au bicarbonade de sodium, au fluor et aux sels minéraux que contiennent les eaux de la source.
  • La source chaude destinée aux soins jaillit à une température constante de 41,5°C. L
  • Une source froide vient compléter les bienfaits de ces eaux.
  • La station thermale de Bagnols-les-Bains  trouve ses origines à l’époque romaine.