Visite de Valérie Hatsch sur le territoire de la CC du Gévaudan

 
 
Visite de Valérie Hatsch sur le territoire de la CC du Gévaudan

A Marvejols, l’État accompagne un projet ambitieux par la globalité de son approche, porté par la communauté de communes

Ce jeudi 21 octobre 2021, Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, s’est rendue sur le territoire de la communauté de communes du Gévaudan pour concrétiser la mise en œuvre de plusieurs dispositifs : opération de revitalisation du territoire, projet éducatif territorial et dispositif de sécurité publique.

Cette journée sur le territoire du Gévaudan entre les contreforts de l’Aubrac, et de la Margeride au Nord, la vallée de la Colagne et le Causse au Sud, est le résultat de l’aboutissement d’une démarche partenariale et massive aux résultats concrets et visibles pour les habitants.

Un nouvel outil opérationnel pour concrétiser la revitalisation du territoire du Gévaudan

Accueillie par Patricia Brémond, présidente de la Communauté de communes et maire de Marvejols, Lionel Bouniol, premier vice-président de la Communauté de communes et maire de Bourgs-sur-Colagne, Dominique Delmas, conseillère départementale, Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, a échangé sur les enjeux de la Communauté de communes dans le cadre de l’opération de revitalisation de territoire (ORT) et s’est rendue avec les élus du territoire du Gévaudan, Pierre-Morel à l’Huissier, député, Guylène Pantel, sénatrice, sur le futur site de Châtillon qui accueillera une maison de santé mutualisée et le nouvel espace France Services

Engagées depuis 2019 dans un projet global de revitalisation de leurs centres-villes, lauréates du programme Petites Villes de demain en 2020, les communes de Marvejols et de Bourgs-sur-Colagne avec la communauté de communes du Gévaudan, poursuivent leur engagement dans le dispositif mis en place par l’État à disposition des collectivités locales.

L’objectif est de porter et mettre en œuvre un projet de territoire par des actions urbaines, économiques et sociales.

Cette nouvelle étape s’est concrétisée par la signature de la première convention PVD-ORT de la Lozère (Petite Ville de Demain et opération de revitalisation du territoire) par la Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, Patricia Brémond, présidente de la communauté de communes du Gévaudan et maire de Marvejols, Lionel Bouniol maire de Bourgs-sur-Colagne, Dominique Delmas, conseillère départementale et la Région Occitanie (excusée).

Signée pour une période de 5 ans, cette convention prévoit plusieurs actions d’intervention (23 fiches-actions) dans les domaines de l’habitat, le commerce, l’accessibilité, la mobilité, l’aménagement d’équipements et d’espaces publics.

Une démarche partenariale et concrète en faveur des temps éducatifs des enfants

Par ailleurs, une démarche partenariale en faveur du territoire du Gévaudan avec les services de l’État et l’ensemble des acteurs éducatifs locaux s’est concrétisée ce jeudi 21 octobre 2021 avec la signature du projet éducatif de territoire (P.E.D.T.). Coordonné par la communauté de communes du Gévaudan, ce projet vise à mobiliser les acteurs du territoire pour assurer l’inclusion scolaire, garantir la continuité éducative entre les projets des écoles et les activités proposées aux enfants en dehors du temps scolaire.

Inscrite dans le label qualité du « Plan mercredi », cette démarche permet à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l’école, en organisant, dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs.

Valérie Hatsch, préfète de la Lozère, a remercié l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet éducatif territorial qui représente une démarche de qualité importante en faveur des différents temps de vie des enfants et des jeunes.

La visite sur la communauté de communes du Gévaudan s’est poursuivie à la mairie de Marvejols pour la signature de la convention communale de coordination des forces de sécurité de la police municipale de la commune et de la gendarmerie nationale à l’occasion de l’inauguration du poste de police municipale.

Cette convention signée par Valérie Hatsch, préfète de la Lozère, Magali Espaze, substitute du Procureur représentant Vincent Blériot, procureur de la République, Patricia Brémond, maire de Marvejols et le lieutenant-colonel Frank Hervé représentant le colonel Michel commandant du groupement départemental de la Lozère, est un outil d'organisation d'une stratégie concertée de prévention et de sécurité entre les forces de sécurité de l’État, la justice et la commune.

La convention définit le rôle de chacun, renforce les échanges et la transmission d’informations, répartit les prérogatives et fixe les besoins et les priorités en matière de sécurité routière, de protection des commerces et entreprises, de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, de prévention des violences scolaires, des violences intra-familiales...

Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, a rappelé la nécessité d’apporter une réponse collective et coordonnée en matière de sécurité, notamment pour lutter contre la délinquance par une action concertée, de proximité. Dans la lutte contre la délinquance et la préservation de l’État de droit, l’alliance de toutes les forces est indispensable.

L’État accompagne financièrement l’équipement du nouveau poste de police municipale

Enfin, les signataires ont inauguré le poste de police municipale, situé en centre-ville de Marvejols.

Au titre du Fonds interministériel de prévention de la délinquance, l’État finance les gilets pare-balles, les caméras piétons des policiers municipaux et accompagne fortement la vidéoprotection par le biais des dotations DETR avec près de 70 000 euros pour la période 2019-2020.

Dans son discours, Valérie Hatsch a souligné l’engagement de la commune pour la sécurité et la tranquillité publique : « ces nouveaux locaux contribuent à gagner toujours plus en efficacité et à garantir la sécurité des citoyens et des agents ». La préfète de la Lozère a chaleureusement salué le travail au quotidien de la police municipale, une force de sécurité vitale pour le pays ainsi que le succès des coopérations entre les polices municipales, la police nationale, la gendarmerie et la justice.