Demander une aide bovins allaitants (ABA)

 
 

En 2016 : 1204 exploitations bénéficiaires ont touché un total de 9 044 596 € d’aide allaitante en Lozère.

Cette aide vise à soutenir les productions bovines par un paiement à la vache allaitante présente sur l’exploitation. Elle vise à préserver la production de viande en confortant aussi bien les ateliers bovins allaitants significatifs que les petits troupeaux.

 

Conditions d’éligibilité :

  •  Être enregistré à l’établissement de l’élevage (EDE)
  •  Détenir au moins 10 vaches éligibles ou 10 UGB (vaches, brebis, chèvres) dont 3 vaches éligibles de races viandes ou mixtes
  •  Avoir une productivité de 0,8 veau par vache sur 15 mois avec et justifier d’une détention moyenne des veaux d’un minimum de 3 mois
  •  Respecter une période de détention obligatoire (PDO) de 6 mois à partir du lendemain du jour de votre télédéclaration (possibilité de remplacer des vaches éligibles en cours de PDO par des génisses jusqu’à 30%)

Vache : bovin femelle correctement identifiée de plus de 8 mois ayant vêlée

Génisse : bovin femelle correctement identifiée de plus de 8 mois non vêlée

(L’éligibilité des animaux est gérée informatiquement à partir des données de l’EDE : seule les mises-bas notifiées sont prises en compte, même sur mort-né)

Pour les troupeaux mixtes, le nombre de femelles laitières exclues se calcule à partir de la quantité de lait produite (soit 5550kg/vache soit prise en compte de la moyenne d’étable si présence d’un contrôle laitier – Prise en compte d’un taux de 20 % pour le renouvellement du troupeau laitier). L’éligibilité des animaux se gère informatiquement à partir de la base nationale de données d’inscriptions (BDNI) de l’EDE.

Le dépôt d’un dossier surface au 15 mai de l’année est obligatoire. Il est impératif de déclarer ses surfaces pour prétendre aux aides animales

Le nombre de droits au niveau national est de 3,845 millions de vaches. Au delà de ce nombre, une réduction linéaire du montant unitaire de chaque aide est appliquée.

Il existe un plafond de vaches éligibles à l’exploitation de 139 vaches (les montants indicatifs sont de 170€ de la 1ère à la 50 - 130€ de la 51ème à 99ème vache éligible - 70€ de la 100ème à 139ème) avec application de la transparence GAEC en fonction de la répartition du capital social.

Le dépôt des demandes est ouvert du 1er janvier au 15 mai de chaque année

Lien vers notice : https://www2.telepac.agriculture.gouv.fr/telepac/pdf/taa/2020/ABA-2020_notice.pdf