Les MAEC : Mesures Agro Environnementales et Climatiques

 
 

En Lozère, environ 15 % des dossiers comportent une MAEC dont le paiement annuel est attaché au respect de dispositions environnementales pluri-annuelles.

En effet, près du 1/3 du département de la Lozère est classé en zone Natura 2000 avec la présence d’un Parc National habité (PNC Parc National des Cévennes).

Les mesures agro-environnementales et climatiques permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le développement ou le maintien de pratiques combinant performances économique et environnementale. Elles sont un outil de mise en œuvre de projets agroécologiques locaux sous l’autorité du Conseil Régional d’Occitanie.

Ces mesures sont souscrites volontairement par les agriculteurs pour une durée de 5 ans. Et les pratiques agricoles financées sont obligatoirement plus ambitieuses que la réglementation environnementale .

En Lozère, 3 types de mesures sont proposées :

  •  une mesure "système" s’appliquant sur la totalité de l’exploitation ; MAEC Surface Herbagère pastorale (SHP)
  •  des mesures localisées, constituées d’engagements pris sur les parcelles sur 3 types d’objectif :
    • maintien de la biodiversité (gestion du chargement instantané animaux, retard de date de fauche, protection de la faune sauvage),
    • maintien de la qualité des zones de captage d’eau potable (réduction de l’épandage des produits phytosanitaires, des engrais chimiques et parfois organiques)
    • des mesures non liées aux surfaces
  • Protection des races menacées : il s’agit de soutenir des exploitations qui choisissent de développer des troupeaux de races moins productives au titre de la conservation génétique :
    • MAEC protection des races menacées (MAEC PRM),
    • MAEC amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles domestiques (MAEC API).

Les MAEC système et localisées ne peuvent être souscrites que sur certains territoires sur lesquels des enjeux environnementaux ont été identifiés et validés par le Conseil Régional Occitanie. La liste des territoires où les MAEC sont ouvertes à la contractualisation est établie chaque année par la Région, après avis de la Commission Régionale Agro-Environnementale et Climatique (CRAEC).