La commission départementale des risques naturels majeurs ( CDRNM) : une instance pour le pilotage de la politique départementale de prévention des risques naturels majeurs

 
 
La commission départementale des risques naturels majeurs ( CDRNM)

La politique locale de prévention des risques naturels majeurs a un rôle structurant pour le développement et l'aménagement durables des territoires lozériens. Elle doit être concertée de façon la plus approfondie possible, dans le respect des responsabilités et prérogatives de chaque acteur. 

Cette concertation est organisée au sein de la commission départementale des risques naturels majeurs (CDRNM) : cette commission permet d'associer davantage les élus et la société civile à l'élaboration et la mise en œuvre de la politique de prévention des risques, et favorise son appropriation par l'ensemble des acteurs locaux.

Instituée par arrêté préfectoral du 18 octobre 2006, la CDRNM est présidée par le préfet. Son secrétariat est assuré par la direction départementale des territoires. 

Elle comprend en nombre égal :

  •  des représentants élus des collectivités territoriales, des établissements publics de coopération intercommunale et des établissements publics territoriaux de bassin situés en tout ou partie dans le département ;
  •  des représentants des organisations professionnelles, des organismes consulaires et des associations intéressés, ainsi que des représentants des assurances, des notaires, de la propriété foncière et forestière et des personnalités qualifiées ;
  •  des représentants des administrations et des établissements publics de l'État intéressés.

La CDRNM du 30 juin 2016 a donné un avis favorable au 2ème Schéma Départemental de Prévention des Risques Naturels Majeurs pour la période 2016/2020 (SDPRNM 2016/2020)

Le schéma Départemental de Prévention des Risques Naturels Majeurs de la Lozère pour la période 2016/2020 (SDPRNM 2016/2020)

Les évènements constatés ces dernières années dans le sud de la France et la récente actualité de ce printemps 2016 nous rappellent régulièrement la vulnérabilité des personnes et des biens face aux éléments naturels, et la nécessité de rester vigilant et d'anticiper les situations de crise.

La Lozère est exposée aux risques naturels majeurs, notamment les inondations, les mouvements de terrains (glissements et chutes de rochers) et les feux de forêt.

Le Schéma Départemental de Prévention des Risques Naturels Majeurs (SDPRNM) est un document stratégique, non opposable mais public, définissant la politique de prévention des risques naturels à l'échelle du département.

Il constitue une opportunité et un outil pour l'État et les collectivités de coordonner leurs stratégies et leurs actions en matière de prévention des risques naturels majeurs.

La période 2010/2015 couverte par le précédent schéma a essentiellement permis d’améliorer la connaissance des aléas inondations et mouvements de terrain, et de progresser dans l’élaboration des documents réglementaires, notamment des plans de prévention des risques (PPR) : 81 communes sont dotées d'un PPR inondation approuvé et 14 communes d’un PPR mouvements de terrain.

La période 2016/2020 que couvre le nouveau SDPRNM doit prioritairement permettre, en concertation avec les acteurs locaux :

  •  de continuer à améliorer la connaissance des aléas inondation et mouvements de terrain et d’assurer leur prise en compte dans l’aménagement du territoire ;
  •  de développer la culture du risque et l’information préventive auprès des élus et de la population ;
  •  de mettre en œuvre des actions de prévention des risques naturels dans le cadre de démarches globales : programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI), stratégie locale de prévention sur le territoire à risque important d’inondation Mende/Marvejols et sur le territoire des Gorges du Tarn et de la Jonte exposé aux chutes de rochers ;
  •  d’améliorer la préparation et la gestion de crise ;
  •  de favoriser la mobilisation et l’implication des collectivités locales dans la définition et le portage des actions locales prioritaires.

Ce deuxième schéma, structuré autour de 7 objectifs généraux et 16 actions, a reçu un avis favorable en commission départementale des risques naturels majeurs le 30 juin 2016. Il a ensuite été approuvé par arrêté préfectoral du 27 juillet 2016, et a fait l'objet d'une large diffusion, en particulier dans toutes les mairies. Il est tenu à la disposition du public à la préfecture et à la sous-préfecture, et est accessible sur le site internet des services de l’État en Lozère :

http://www.lozere.gouv.fr/content/download/8889/55419/file/sdprnm_arrete10juin20101.pdf