Le préfet va à la rencontre des commerçants pour les sensibiliser à la lutte contre les cambriolages

 
 
Le préfet va à la rencontre des commerçants pour les sensibiliser à la lutte contre les cambriolages

Dans le cadre de la lutte contre les cambriolages, M. le préfet a incité les commerçants à faire appel aux référents sureté de la police et de la gendarmerie ainsi qu ' à s'inscrire au dispositif" Alertes SMS "

Lundi 14 avril 2014, Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère accompagné du commissaire Christophe DEWAS, directeur départemental de la sécurité publique, Agnès CHAVANON, directrice de cabinet et du commandant Marie-Christine ABINAL, directeur départemental adjoint de la sécurité publique, référent sûreté zone de police sont allés à la rencontre de commerçants de Mende.

Ces visites visaient tout d'abord à rappeler que la Lozère n'est pas épargnée par les cambriolages.

C'est pourquoi, les forces de police comme de gendarmerie maintiennent une très forte mobilisation pour traquer les cambrioleurs qui agissent souvent en bandes itinérantes et pour conseiller gratuitement les particuliers et commerçants sur les mesures de prévention à mettre en place.

M. le préfet a, en effet, rappelé le rôle du référent sureté, à qui M. DOS SANTOS, propriétaire du magasin INTERSPORT a fait appel afin de vérifier si ses dispositifs anti-vol et anti-cambiolage étaient bien adaptés. Le commandant ABINAL a réalisé un diagnostic gratuit dans lequel elle a fait des préconisations qui ont été réalisées par cette enseigne.

Il a été également rappelé que si les magasins ou les entreprises ne sont pas aux normes de sécurité exigées par les polices d’assurance, les gérants ne seront pas pleinement dédommagés en cas de vols ou de cambriolages. Le référent sureté aide à remplir ces exigences.

Pour finir, le fonctionnement du dispositif  'Alerte SMS" a été rappelé  : les commerçants des communes situées en zone police (Mende) et en zone gendarmerie peuvent adhérer à un réseau d'alerte par S.M.S. pour être informés, dans les meilleurs délais, de certains faits de délinquance ou tentatives commis au préjudice d'autres commerces. Ce réseau fondé sur le principe de solidarité et animé par l'esprit civique, est dénommé "Alerte Commerces".

009

 Les faits et tentatives pour lesquels l'alerte est diffusée sont :

  • les vols,
  • les cambriolages,
  • les escroqueries (par faux moyen de paiement, à la fausse qualité, au "rendez-moi").

 Le commerçant victime de l'une de ces infractions informe sans délai la police ou la gendarmerie nationales par appel au 17. Les forces de l'ordre diffusent ensuite l'alerte par un SMS collectif, sous le titre "ALERTE VOLS". Il décrit succinctement les faits constatés, le lieu de commission et les renseignements connus sur le ou les auteurs.

400 commerçants et entreprises ont adhérés au dispositif. En 2013, 20 alertes ont été envoyées et en 2014 : 8.depuis le début de l’année.

     

Pour retrouver le dossier de presse relatif à cette sensibilisation, cliquez ici