19 07 2013 La situation de l'emploi en Lozère

 
 
19 07 2013 La situation de l'emploi en Lozère

Emploi d'Avenir, la Lozère atteint près de 60% de son objectif au 14 juillet.

Guillaume LAMBERT, Préfet de la Lozère a présidé ce vendredi 19 juillet 2013 la réunion mensuelle du Service Public de l’Emploi Départemental (SPED).

Il ressort que le département se singularise de la région en mai 2013 par une hausse de 3,9% (+100 personnes) sur un mois du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (-0,1 % en Languedoc Roussillon). La hausse est plus marquée pour les jeunes notamment les hommes.

Néanmoins avec un taux de chômage de 6,3 %, la Lozère est le département qui a le taux de chômage le plus faible de France et se distingue positivement des autres départements régionaux.

Le SPED est très mobilisé pour lutter contre cette situation par l’utilisation des dispositifs d’emplois aidés ainsi que par la mise en œuvre des nouveaux outils de la politique de l’emploi comme les emplois d’avenir ou les contrats de génération. Ainsi, 288 personnes ont accédé à un Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CAE-secteur non marchand) ainsi que 53 autres personnes en Contrat Initiative Emploi (CIE-secteur marchand).

Pour le deuxième semestre, 352 CAE et 57 CIE seront disponibles.

9 contrats de génération ont été conclus en Lozère favorisant l’emploi durable des jeunes, le maintien dans l’emploi des seniors et la transmission des savoirs et compétences. Dès le mois de septembre un appui conseil aidera les entreprises pour un diagnostic sur la pyramide des âges, les compétences et aussi la conception d’un plan d’actions.

85 emplois d’avenir ont officiellement été conclus dont 4 dans le secteur marchand (aide 35 % smic) qui est quasiment totalement éligible depuis l’arrêté du Préfet de région du 11 juin 2013 (à l’exception du secteur de l’intérim, des emplois saisonniers et des interventions à domicile pour les services à le personne). Près de 30 intentions d’embauche sont enregistrées. Ainsi la Lozère atteint près de 60% de son objectif (40,1 % en LR et 37,4 % en France). On observe que les emplois d’avenir fonctionnent bien car il y a très peu de rupture sur les premiers contrats signés ce qui montre la qualité du suivi mis en place.

Les initiatives de ces dernières semaines sont :

  • la formation sur 2 jours de 11 emplois d’avenir embauchés dans les collectivités territoriales ; une formation tuteur est aussi programmée.
  • la signature de 4 conventions d’engagement de recrutement pour 10 emplois d’avenir dans des collectivités et associations ;
  • la prochaine signature par une chambre consulaire d’une convention d’engagement et de promotion des emplois d’avenir et des contrats de génération ;
  • la rencontre du SPED avec les animateurs du réseau Maison Départementale de l’Emploi
  • la diffusion d’un e-mailing par Pôle Emploi pour faire connaitre l’emploi d’avenir marchand

A noter

Les derniers chiffres de l’INSEE indiquent à la fin du 1er trimestre une hausse de 0,8% de l’emploi salarié en Lozère, l’industrie avec +4,5% a créé 116 emplois supplémentaires.

La réforme de l’activité partielle dont le remboursement est très largement majoré et le recours à la formation facilité permettra d’accompagner les situations délicates et de maintenir l’emploi dans les entreprises menacées par des difficultés conjoncturelles.

Jeunes, employeurs, retrouvez toutes les informations utiles sur le site du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social www.travail-emploi.gouv.fr