Archives communiqués de presse

Tirs de défense contre le loup

 
 
loup

Le préfet de la Lozère a pris un nouvel arrêté accordant à six exploitants agricoles la possibilité de tirs de défense contre le loup

 

Le mercredi 5 septembre 2012, Philippe VIGNES, préfet de la Lozère, avait pris un arrêté préfectoral (n°2012249-0001 du 05.09.12), prescrivant des tirs de défense contre le loup.

 

Depuis cette date, des preuves récentes ont confirmé la présence du loup sur le causse Méjean et les dégâts occasionnés sur les ovins n'ont pas cessé.

 

Les mesures mises en place jusqu'à ce jour ont permis d'organiser une surveillance, notamment nocturne, des troupeaux mais le loup ne s'est pas présenté et il n'a été procédé à aucun tir.

 

Avec le soutien notamment du sénateur-maire de Mende, M. Alain BERTRAND, et du président de la chambre d'agriculture de la Lozère, M. André MIRMAN, les agriculteurs ont exprimé le souhait de prendre eux-mêmes leurs responsabilités.

 

Le préfet a décidé de leur accorder cette possibilité dans le respect des règles en vigueur et avec l'appui technique des agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) ainsi que du parc national des Cévennes.

 

Pour ces raisons, le préfet a signé aujourd'hui un nouvel arrêté (n°2012-268-0003 du 24.09.12)  prescrivant des tirs de défense contre le loup, en conformité avec les dispositions de l'arrêté ministériel du 9 mai 2011.

 

Cet arrêté désigne les six exploitants concernés, victimes de dégâts imputables au loup, qui pourront mettre en œuvre eux-mêmes les tirs de défense du 24 septembre au 8 octobre 2012, sous le contrôle de l'office national de la chasse et de la faune sauvage .

 

Les exploitants agricoles pourront s'appuyer sur les personnels du parc national des Cévennes, ainsi que sur les lieutenants de louveterie, pour recevoir, s'ils le souhaitent, leurs conseils techniques et se faire accompagner.