Actualités

COVID-19 : Point de situation en Lozère et mise en place du pass sanitaire

 
 
COVID-19 : Point de situation en Lozère et mise en place du pass sanitaire

1. Situation sanitaire :

1.1. Nationale :

Le 21 juillet 2021, le nombre de décès liés à la Covid19 en France s’élève à 111 576.

Au 19 juillet, 37 813 475 personnes ont bénéficié d’au moins une dose de vaccin (57 % de toute la population française), et 30 837 893 sont totalement vaccinés (46 %) .

1.2. En Lozère :

En Lozère, la situation sanitaire comme sur l’ensemble du territoire national se détériore fortement :

  • du lundi 12 juillet au dimanche 18 juillet 2021 (semaine 28), la Lozère a enregistré :
    • 28 nouveaux cas confirmés (contre 8 la semaine précédente) ;
    • 1hospitalisation pour cause de Covid ;
    • 0admission en réanimation ;
    • 0décès pour cause de Covid ;
  • à ce jour, la Lozère compte :
    • 6 personnes hospitalisées ;
    • 6 lits de réanimation armés ;
    • 3 lits de réanimation occupés, dont 0 pour des cas de Covid ;
    • 119 personnes décédées de la Covid19.
  • le taux d’incidence sur une semaine glissante au 19 juillet s’élève à 45 pour 100 000 habitants, contre 108 pour le territoire national ; ces taux d’incidence s’élevaient respectivement à 12 et 46 la semaine précédente ;

L’épidémie est en forte croissance sur le territoire, et bien que la Lozère reste encore relativement épargnée, le taux d’incidence dépassera les 50 pour 100 000 habitants dès cette semaine.

* *

*

2. Périmètre de mise en place du pass sanitaire

A compter du 21 juillet 2021 :

  • Le pass est désormais exigé à compter de 50 visiteurs / spectateurs (contre 1 000 précédemment) dans tous les ERP / évènements où il était déjà appliqué depuis le 30 juin : lieux de spectacles en configuration debout, enceintes sportives PA (stades, hippodromes) et événements culturels ; grandes salles de conférences ; salons et foires d’exposition (par hall d’exposition) ; festivals ; grands casinos ; chapiteaux ; croisières et bateaux à passagers avec hébergement.

L’application du pass sanitaire est également étendue à compter de 50 visiteurs / spectateurs à l’ensemble des ERP relevant du secteur des loisirs:

Type PA : Établissements de plein air, y compris les parcs à thèmes, parcs d’attractions, parcs zoologiques ;

Type X : Établissements sportifs clos et couverts (notamment piscines, salles de sport) ;

Type P : Bowlings, salles de jeux (escape game), casinos-tables de jeux, salles de danse ;

Type L : Cinéma (dès lors que la salle comprend plus de 50 spectateurs), salles de spectacles en configuration assise (théâtres, salles de concert, cirques non forains) ; salles à usage multiple en configuration assis (salles des fêtes, salles polyvalentes) ;

Type L : Salles de spectacles en configuration debout, (cafés-théâtres, cabarets, salles de concert) ; salles à usage multiple en configuration debout (salles des fêtes, salles polyvalentes) sous réserve que ne soient visées que les activités de loisirs et les foires et salons professionnels qu’ils accueillent ;

Type T : Musées, monuments, centres d’art, bibliothèques et médiathèques à l’exception des bibliothèques universitaires et spécialisées ;

les campings et villages de vacances, à l’entrée du séjour, et uniquement s’ils disposent d’une piscine ou d’un restaurant ;

les fêtes foraines, uniquement à compter de 30 stands ou attractions ;

les manifestations et compétitions sportives sur la voie publique accueillant plus de 50 participants, pour les participants (et pour le public si la compétition se tient en espace clos et couvert).

Le pass sanitaire n’est pas exigé aujourd’hui (et jusqu’au 30 août) pour les enfants de 12 à 17 ans inclus, y compris dans les lieux qui étaient déjà soumis au pass depuis le 30 juin.

Le seuil de 50 visiteurs / spectateurs accueillisest calculé selon les mêmes modalités que le seuil de 1000 antérieur, à savoir en fonction du nombre de personnes dont l’accueil est prévu par l’exploitant de l’établissement ou du lieu ou par l’organisateur de l’évènement. Les mineurs sont pris en compte dans le calcul du seuil.

Les évènements de plein air de type fêtes de village, ou fêtes votives, ne sont soumis au pass sanitaire que dans le cas où un contrôle des accès peut être organisé et / ou était organisé lors des éditions précédentes dudit évènement ; l’appréciation se fait en lien avec le préfet.

Les mariages et les fêtes privées ne sont pas soumis au pass sanitaire pour le moment : le pass ne s’applique pas pour les mariages en mairies, mais s’appliquera après la promulgation du projet de loi (début août) aux fêtes privées et mariages organisées dans des ERP (salles des fêtes, châteaux, etc.).

Les services publics, ainsi que les lieux de cultespour les activités cultuelles, ne sont pas soumis à pass sanitaire. Les manifestations culturelles organisées dans des lieux de culte, sans rapport avec la pratique religieuse, sont soumises à pass sanitaire dès 50 personnes.

A compter du début du mois d’août (i.e. après la promulgation du projet de loi actuellement discuté, et sous réserve du vote des parlementaires) :

  • Le seuil de 50 personnes sera supprimé – il n’y aura plus de seuil – et le pass sera étendu à de nouveaux secteurs :
  • Les bars et les restaurants,à l’exception des restaurants d’entreprise, universitaires et routiers ; les terrasses et espaces extérieurs sont aussi concernés ;
  • Les transports publics et de longue distance sur le territoire national : TGV, trains inter-cités, vols nationaux et cars inter-régionaux ;
  • Les services et établissements de santé, sociaux et médico-sociaux pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies.
  • Au-delà du public accueilli, le pass s’appliquera également à compter du 30 août aux salariés et autres professionnels et bénévoles exerçant dans les ERP soumis au pass sanitaire.

* *

*

3. Fonctionnementdu pass sanitaire

Format : format numérique (via l’application TousAntiCovid, rubrique Carnet) ou papier.

Validité :

  • Attestation de vaccination, avec schéma vaccinal complet :
  • pour le Pfizer et l’AstraZeneca, c’est 7 jours après la 2ème injection (le cycle vaccinal dure donc 4 semaines, avec la première injection, les 21 jours d’attente, la deuxième injection, la semaine d’attente) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).
  • La preuve d'un test négatif RT-PCR ou antigénique (pharmacie ou médecin) de moins de 48h ;
  • Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid, datant d'au moins 15 jours et de moins de 6 mois.

Récupération : en format papier avec QRCode à la sortie du centre de vaccination, chez son médecin traitant, ou sur le site https://attestation-vaccin.ameli.fr.

Contrôle (en cours de discussion au Parlement) :

  • pour le pass sanitaire : les organisateurs de l’évènement ou l’exploitant de l’établissement ont la charge du contrôle du pass sanitaire, via l’application « TousAntiCovid Verif » ;
  • pour les titres d’identité : cela relèverait d’un contrôle des forces de l’ordre.
  • Le Premier Ministre a insisté sur l’existence d’une semaine de tolérance pour la mise en œuvre du pass sanitaire.

* *

*

4. La poursuite des gestes barrière, l’intensification de la vaccination

Sur le port du masque :

Le port du masque reste obligatoire en intérieur pour les plus de 11 ans ;

Le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur, sauf arrêté du représentant de l’État (en Lozère, un arrêté est applicable dans les foires, marchés, brocantes, vide-greniers, et les lieux à forte densité de population, jusqu’au 31 juillet 2021) ;

Le port du masque demeure fortement recommandé dans les grands rassemblements, avec ou sans pass sanitaire.

Sur les tests : des auto-tests seront distribués par la Préfecture aux communautés de communes dans les jours à venir, à l’attention des maires à destination des lieux d’accueil collectif pour mineurs, des organisateurs d’évènements sportifs et culturels, des usagers des lieux d’hébergement et des employeurs publics.

Sur la vaccination :

Les opérations des centres permanents perdurent, en complément des vaccinations possibles chez son médecin traitant volontaire ou chez son pharmacien volontaire :

Commune Centres Adresse Jours d’ouverture
Mende

Hôpital

Lozère

Avenue du 8 mai 45

Lundi- mardi : après-midi

Mercredi : journée

Jeudi-vendredi : matin

Le Malzieu Ville

Maison

des services

Route de la Saugue

Lundi- mardi : après-midi

Jeudi-vendredi : matin

Mende MSP

Halle

Saint-Jean

16B Avenue des

Gorges du Tarn

Mardi-jeudi : après-midi

A compter de début août : tous les soirs du mardi au samedi

Florac

Maison de

santé

1 place de la Gare

Mardi : après-midi

Mercredi : matin

Langogne CH La Tuilerie Jeudi-vendredi : après-midi

Saint-Chély

d’Apcher

Maison de

santé

Boulevard Guérin

d’Apcher

Mercredi : journée

Jeudi-vendredi : après-midi

  • Des créneaux additionnels sont déjà déployés, grâce à la coopération entre la Préfecture et l’ARS. Ces 22, 24 et 29 juillet, des créneaux de vaccination additionnels ont été créés, grâce à la MSP de Mende. Apartir de début août 2021, le centre de vaccination de la MSP à la Halle Saint-Jean sera renforcé. Une augmentation du nombre de personnels de santé en capacité de vacciner permettra l’ouverture de nouveaux créneaux de vaccination à raison de 3000 doses par semaine. La vaccination sera possible tous les soirs de la semaine du mardi au samedi de 16h à 21h.

Les données relatives à la situation sanitaire font l’objet d’une grande transparence. Pour plus d’informations quantitatives, vous pouvez vous rendre sur https://geodes.santepubliquefrance.fr , lettre C, rubriques « COVID -19 » et « COVID-19 : Vaccination ».

Annexe : taux d’incidence en Lozère par rapport au niveau national (au 19 juillet 2021).