Réunion de clôture de l’Atelier des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses Lundi 23 mai 2016 – la Malène

 
 
Réunion de clôture de l’Atelier des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses

Un Atelier de territoire est un groupe de réflexion qui réunit autour des élus et plus généralement des acteurs du territoire une équipe pluridisciplinaire afin d’élaborer un projet de ce territoire.

L’Atelier des territoires des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses a vu l’aboutissement de ses réflexions lundi 23 mai 2016 à la Malène, validant ainsi les travaux réalisés depuis un an et lançant la mise en œuvre du plan d’actions.

À cette occasion, le Pacte de Développement qui résume les constats partagés, les ambitions et les exigences communes dégagées dans le cadre de la démarche a été signé par M. Hervé MALHERBE, Préfet de la Lozère, Mme Guylène PANTEL, représentante de la présidente du Conseil Départemental et M. Jean-Luc AIGOUY, président du Syndicat mixte du Grand Site des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses. Ce document a vocation à être signé par le plus grand nombre d’acteurs publics et privés qui s’engageront ainsi en faveur du développement de ce territoire. Plusieurs responsables de collectivités ont également signé le pacte de développement en séance.

Situé dans un territoire inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité au titre du paysage culturel de l’agropastoralisme méditerranéen, site classé depuis 2002, candidat au label Grand Site de France, pour partie couvert par le parc national des Cévennes, par trois sites Natura 2000 et premier site touristique de Lozère (autour d’1 million de visiteurs par an), le territoire des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses possède des atouts exceptionnels.

Ce territoire doit cependant composer avec des facteurs naturels omniprésents qui encadrent fortement les projets de développement : inondation, chute de blocs, feu de forêt.

La volonté des élus de dépasser ces obstacles potentiels et d’engager une réflexion globale sur le territoire a été exprimée lors de l’enquête publique des plans de prévention des risques (PPR), amenant le commissaire enquêteur, au titre de ses recommandations, à inciter l’État à conduire une démarche territoriale.

Conscient des difficultés rencontrées par ce territoire, l’État a proposé aux décideurs locaux de travailler à l’émergence d’un projet de territoire partagé, innovant en matière de développement économique, et respectueux des enjeux liés aux risques naturels et aux patrimoines paysagers, bâtis et environnementaux.

L’Atelier des Territoires des Gorges du Tarn, de la Jonte et des Causses a été lancé autour d’un partenariat associant les élus du territoire (communes, communautés de communes, syndicat mixte), la direction départementale des territoires (DDT) et la sous-préfecture de Florac, assistés du groupement Allisten Management, BRL Ingénierie et d’un paysagiste.

De nombreux partenaires ont été associés à la démarche et notamment le Conseil Départemental, les chambres consulaires, le Parc national des Cévennes, l’Entente Interdépartementale Causses et Cévennes ainsi que les acteurs économiques.

L’Atelier a permis d’affirmer les spécificités de ce territoire : des paysages grandioses, une nature exceptionnelle préservée, la tranquillité, l’authenticité (agriculture millénaire, architecture singulière), les potentialités (diversité des activités de pleine nature). Il a permis, en outre, de s’entendre sur la volonté commune de préserver cet héritage et d’accueillir tous ceux qui ont envie de vivre dans ce cadre d’exception. Tout le travail effectué est synthétisé dans un « plan de développement » qui s’articule autour de 8 orientations stratégiques. Ce document a été remis à toutes les collectivités concernées.

La réussite de la démarche repose sur l’engagement de tous les partenaires : les collectivités locales, les acteurs économiques et associatifs,les organismes publics et les services de l’État. Des groupes de travail sont en cours de constitution pour organiser, faciliter et suivre la mise en œuvre des actions prévues. Un tandem d’animateurs pilotera chaque groupe et assurera la coordination entre les groupes. D’ores et déjà 3 groupes sont en mesure de commencer à travailler :

  •  sur la promotion des productions locales, leur transformation et leur distribution,
  • sur l’amélioration des accès aux sites et l’offre des alternatives à la voiture,
  • sur le développement et la qualification des activités de pleine nature et leur mise en réseau.

Un forum annuel permettra de présenter les opérations engagées, les retombées obtenues, les enseignements à retirer.

Contact :Sabine Gingembre et Sophie Soboleff – DDT/Service Aménagement – Tel 04 66 49 41 24