Présentation

 
 

La démarche d’atelier des Territoires est une démarche exploratoire, prospective, portée depuis une dizaine d’année par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES).

Cette méthodologie a pour objectif de « provoquer » le débat, entre élus et acteurs et de décloisonner les préoccupations et projets. Source d’enrichissement, réflexions collectives, elle met en place un processus fédérateur « au service du territoire », facilite l’écoute. L’Etat encourage l’émergence d ‘une stratégie globale à travers de nouvelles géométries de Gouvernance et d’association de projets à des échelles complémentaires.

La démarche permet d’aboutir à une feuille de route, formalisant le projet retenu pour le territoire, avec l’accord des différents acteurs sur sa mise en œuvre. Elle se veut « simple et opérationnelle ». Elle est bâtie autour de projets, selon une échelle de temps définie avec des porteurs de projets identifiés et des outils pour assurer toutes leurs conditions de réussite !

Une réelle opportunité pour penser différemment le territoire « Bès-Truyère »

L’atelier « Faire de l’eau une ressource pour l’aménagement »  vise à décloisonner les domaines, à rapprocher les cultures de l’eau et de l’aménagement dans la construction de projets de territoires innovants intégrant les politiques multi thématiques de l’eau, de l’urbanisme, de la biodiversité, de la prévention des inondations, de l’énergie , de l’agriculture, de l’activité économique et touristique.

Un territoire « Aubrac-Margeride » au cœur du sujet de cette nouvelle session, un projet porté par les élus :

Souhaitant construire un projet de territoire structurant et adapté, les communautés de communes Terres d’Apcher Margeride Aubrac et Hautes Terres de l’Aubrac ont conjointement candidaté à ce nouvel appel à projet, avec l’appui de la Direction Départementale des Territoires de la Lozère et de l’Agence de l’Eau Adour Garonne. Pour autant, la réflexion portant sur l’ensemble du bassin versant, des communes du secteur Randon Margeride et du Cantal sont associées à la démarche.

Ce territoire, au cœur du sujet de cette session d’atelier, a été jugé en totale adéquation avec l’ambition du ministère.

Ainsi, par décision ministérielle du 28 juillet 2017, le Territoire « Bès-Truyère » a été retenu.

Une équipe au service du projet

Après une consultation publique un groupement d’experts dans diverses thématiques a été retenu :

  •  CAUDEX, paysagistes en charge de l’animation de la démarche,
  •  BURGEAP, pour la stratégie Eau, Climat et Environnement
  •  Ville Ouverte, pour la programmation, la prospective territoriale, l’animation et la concertation,
  •  BLEZAT Consulting pour l’agriculture et la prospective agricole.

Cette prestation est financée à 100 %, conjointement par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et l’État.

Quels sont les rôles des parties  prenantes à la démarche?

  •  Les élus : Apportent une participation active, échangent, débattent et proposent la feuille de route, portent leurs projets et la démarche,
  •  Les acteurs du territoire (agriculteurs, entrepreneurs, membres d’associations, professionnels du tourisme, fédération de la pêche et de la chasse...) et les institutionnels (Chambres consulaires, PNR de l’Aubrac...)  : Contribuent aux réflexions, apportent leur connaissance,
  • L’équipe projet : La DDT, l’Agence de l’eau, coordonnent la démarche, participent,
  •  L’équipe pluridisciplinaire : Anime, enrichit la démarche, et les réflexions émergeant des constats communs et des ambitions portées par les élus du territoire. Ils capitalisent pour la production des documents.
  •  Le grand public est consulté, fait des observations, se prononce.

Consultez la plaquette de présentation de l'Atelier

Exprimez-vous! Par mail : bes-truyere2050@lozere.gouv.fr