26 08 2013 Les emplois d'avenir marchands s'ouvrent au secteur de l'aide à domicile

 
 
26 08 2013 Les emplois d'avenir marchands s'ouvrent au secteur de l'aide à domicile

Depuis le 14 août 2013, il est désormais possible de recruter des emplois d'avenir au sein de la branche de l'aide à domicile.

Depuis le 14 août 2013, il est désormais possible de recruter des emplois d’avenir au sein de la branche de l’aide à domicile.

Ainsi, après l’ouverture des emplois d’avenir à la quasi-totalité du secteur marchand le 1er juin 2013 (sauf aux emplois saisonniers et aux missions d’intérim), l’aide à domicile peut bénéficier de ce dispositif.

Les emplois d’avenir s’adressent aux jeunes de 16 à 25 ans, sans emploi, peu ou pas qualifiés, ayant atteint au plus le premier niveau du cycle de l’enseignement supérieur.

Les conditions d’embauche sont les suivantes :

  • soit en CDI à temps partiel de 24 heures hebdomadaires minimum incluant le temps de formation avec modulation du temps de travail,
  • Soit en CDI ou en CDD à temps plein, incluant le temps de formation.

L’aide de l’Etat pour l’embauche d’un jeune en emploi d’avenir est de 35 % du SMIC brut pour les employeurs du secteur marchand.

Rappelons que plus de 100 emplois d’avenir ont déjà été signés en Lozère qui atteint plus de 72% de son objectif (49,6 % en LR et 43,8 % en France). Les emplois d’avenir déjà signés fonctionnent bien comme le démontre le très faible nombre de ruptures sur les premiers contrats signés, grâce à la qualité du suivi mis en place par les acteurs du service public de l’emploi, notamment de la Mission Locale et de Cap Emploi. Enfin, il faut souligner que les emplois d’avenir s’insèrent dans une démarche qualitative puisqu’ils permettent de développer les compétences des jeunes embauchés grâce aux périodes de formation prévues au sein de ces contrats.

Site des emplois d’avenir du ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social :

Jeunes, employeurs, retrouvez toutes les informations utiles sur le site du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social www.travail-emploi.gouv.fr