La commission de surendettement a dressé son bilan annuel

 
 
La commission de surendettement a dressé son bilan annuel

La commission de surendettement est un outil de lutte contre la pauvreté que peuvent entraîner le mal-endettement et le sur-endettement. Le bilan de cette instance, présidée par le préfet de la Lozère et dont le secrétariat est assurée par la Banque de France a été présenté ce Jeudi 23 février 2017 en préfecture par Hervé MALHERBE, préfet de la Lozère, Dominique ARLETAZ, directrice départementale de la Lozère de la Banque de France et
Sophie BOUDOT, directrice départementale adjointe de la cohésion sociale et de la protection des populations.

Le mal-endettement et le surendettement peuvent entraîner des situations destructrices qu’il est possible de prévenir et combattre.

Les commissions de surendettement sont à cet égard un outil de lutte contre la pauvreté :

- le secrétariat de la commission apporte aide et conseil aux déposants,

- la Banque de France organise de nombreuses réunions d’informations auprès de partenaires institutionnels ou associatifs pour sensibiliser à la lutte contre le surendettement

- la commission de surendettement par son action aide les particuliers surendettés à sortir de cette spirale.

En Lozère, la commission de surendettement présidée par le préfet ou son représentant et dont le secrétariat est assuré par la Banque de France se réunit tous les mois.

Globalement, il ressort des chiffres 2016 les indications suivantes :

- on relève une nouvelle baisse du nombre de dossiers de surendettement examinés par la commission avec 194 dossiers examinés

- la part des crédits à la consommation dans l’endettement global recule significativement

- le profil type du surendetté en Lozère est une personne seule, sans enfant à charge , locataire de son logement et sans activité professionnelle.

Le document joint établi et présenté par la Banque de France reprend finement la typologie et les chiffres du surendettement en Lozère.