Monsieur Édouard PHILIPPE, Premier ministre était en déplacement en Lozère ce 26 octobre sur le thème du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

 
 
Monsieur Édouard PHILIPPE, Premier ministre était en déplacement en Lozère ce 26 octobre

Monsieur Édouard PHILIPPE, Premier ministre, était accompagné de Monsieur Franck RIESTER, ministre de la Culture et de Madame Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées

Ils ont été accueillis, à Mende, par Mme Christine WILS-MOREL, préfète de la Lozère. L’accueil républicain a eu lieu au Malzieu-Ville par : M. Jacques Blanc, ancien ministre, président de l’association des maires et des élus de Lozère; M. Pierre Morel-A-L’Huissier, député; Mme Sophie Pantel, présidente du conseil départemental de Lozère; Mme Guylène Pantel représentant le sénateur Alain Bertrand; Mme Aurélie Maillols, vice présidente du conseil régional; M. Jean-Noël Brugeron, maire du Malzieu-Ville; M. Jean-Louis Soulier, maire du Malzieu-Forain.

Cette visite lozérienne, sur le thème de la Commémoration du Centenaire de la Première Guerre mondiale et de l’armistice illustrait la mobilisation tout au long du conflit de l’ensemble des territoires et de la population à l’arrière de la ligne de front.

Aussi le Premier ministre a d’abord rendu un hommage particulier à Augustin Trébuchon, né au Malzieu-Ville et dernier soldat mort au front sur le territoire national juste avant l’armistice, en présence de sa famille.

Puis la visite s’est prolongée l’après-midi à Mende après un déjeuner républicain à la préfecture qui a rassemblé les grands élus et les membres de la délégation dont les membres de la mission du Centenaire ainsi que Nathalie Baye actrice du film Les Gardiennes de Xavier Beauvois sur la vie d’un village rural durant le conflit.

Une démonstration du portail du Grand mémorial ouvert par le ministère de la culture, rassemblant les registres matricules des soldats français engagés dans le conflit, a été faite au Premier ministre. Ce portail qui donne accès aux données de 9 millions de soldats engagés dans le conflit a vocation à s’enrichir davantage à mesure de l’avancée des travaux d’indexation nominative des registres.
Une exposition sur la thématique de l’arrière rarement abordée, a par ailleurs permis de montrer, avec des affiches, des photos,des textes, la contribution de la Lozère au travers du travail des femmes aux champs, dans les usines, de l’accueil des blessés (10000 blessés dans 7 hôpitaux) des réquisitions de matériels et de bétails, de la solidarité et du travail des maires et notamment Émile Joly, maire de Mende pour aider la population. La visite de l’exposition, qui a bénéficié des explications de Mme Pauline Gendry directrice des archives départementales, s’est achevé sur la présentation des carnets de Marius Balmelle par Sophie Pantel présidente du conseil départemental.

Par la suite le journal de Émile Joly a été présenté par Laurent Suau au théâtre de Mende, des extraits en ont été lus avant que le Premier Ministre ne prenne la parole devant un parterre d’invités composé de scolaires accompagnés de leurs enseignants, d’élus et de membres de la société civile.

A l’issue de cette journée, préparée par les services de l’État, le Premier ministre, en compagnie du ministre de la culture, de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées et de la Préfète, a été à la rencontre des maires du département réunis pour l’occasion à la préfecture donnant lieu à un échange nourri.