Une ambition forte pour la rénovation des logements, le Plan de Rénovation Énergétique de l'Habitat.

 
 
Une ambition forte pour la rénovation des logements, le Plan de Rénovation Énergétique de l'Habitat.

Le 19 septembre 2013 à Arras, la veille de la conférence environnementale, le Premier Ministre a donné le coup d'envoi au plan de rénovation énergétique de l'habitat « PREH ».

Ce plan est une priorité nationale et une réponse à l'engagement du Président de la République de rénover 500.000 logements par an d'ici à 2017 afin de faire diminuer de 38% la consommation d'énergie dans le secteur du bâtiment à l'horizon 2020.

La rénovation énergétique répond à un triple enjeu :

  • écologique : réduire les consommations pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique
  • social : lutter contre la précarité énergétique et réduire les charges qui pèsent sur les ménages, 5% du budget des français étant aujourd'hui consacré à la facture énergétique de leur logement.
  • économique : permettre de soutenir le développement de la filière de rénovation énergétique et plus globalement l'activité dans le bâtiment.

Le PREH s'articule autour de trois volets d'actions complémentaires :

  • enclencher la décision de rénovation : Afin de faciliter la prise de décision des propriétaires, un service de proximité de la rénovation est mis en place : rénovation info service au travers d'un guichet unique sur le site internet http://www.renovation-info-service.gouv.fr/ , d'un n° Azur 0 810 140 240, qui les guidera dans leur démarche et les aiguillera vers des Points Rénovation Information Service adaptés, au plus près de leur domicile.
  • financer la rénovation : renforcement des aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH), relèvement du plafond de ressources permettant d’accéder à ces aides pour les propriétaires occupants et augmentation de l'aide à la solidarité écologique (prime complémentaire du programme Habiter Mieux) qui passe à 3 000 € (1 600 € précédemment) ouverture aux bailleurs des aides Anah et Habiter mieux (2 000 € par logement) sous conditions. Mise en place d'une nouvelle prime de 1 350 € pour les ménages des classes moyennes non éligibles aux aides de l'ANAH dont la gestion est confiée à l'agence de services et de paiements
  •  crédit d'impôt développement durable (CIDD) et éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour tout le monde, sans plafond de ressources. Le parc public (logements HLM) est également un enjeu fort du PREH avec un assouplissement de l'accès aux prêts (éco-prêt logement social) et une baisse de TVA de 10% à 5%.
  • professionnaliser la filière par la montée en compétence des entreprises et des artisans, de façon à garantir que les travaux de rénovation réalisés soient de qualité et permettent de réaliser les économies d’énergie attendues.
    J'éco renove

En Lozère c'est l'ADIL 48 qui assurera la réponse au public éligible aux aides de l'ANAH tandis que les deux Espaces Information Énergie (EIE), Agence locale de l’énergie et du climat – Lozère Énergie et celui porté par l’union locale Consommation, Logement et Cadre de Vie de Lozère traiteront les autres demandes.

L’ensemble des acteurs, ADIL, EIE, services de l’État, ANAH, ADEME, collectivités, professionnels du bâtiment, bailleurs sociaux, vont se mettre en œuvre et se coordonner pour mener à bien ce plan de rénovation énergétique de l'habitat.

A lire :

Lancement du grande campagne TV en faveur de la rénovation énergétique en faveur des logements

Plan de rénovaton énergétique de l’habitat (PREH) : l’action est engagée en Lozère

Rénovation énergétique : accédez à toutes les informations en cliquant ici

Rénover son logement devient aujourd'hui plus facile et moins cher. Pour tout savoir cliquer ici.