Actualités

Visite de soutien de Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, aux réservistes sanitaires et aux soignants de l’hôpital Lozère

 
 
Visite de soutien de la  Préfète, aux réservistes sanitaires et aux soignants de l’hôpital

Les personnels de l’hôpital Lozère sont en première ligne face au 3ème pic COVID19

L’Hôpital Lozère fait face depuis le mois de février à un 3ème épisode de forte tension d’activité Covid. L’établissement a vu ses capacités d’accueil de patients Covid très souvent saturées tant dans les services Covid qu’en réanimation ou en soins de suite et de réanimation : 23 personnes étaient encore hospitalisées à l’hôpital Lozère au 19 avril 2021.

Sur les six lits de réanimation dont l’hôpital dispose, quatre sont occupés par des patients Covid19 et 2 par des patients non COVID+

Face à l’augmentation exponentielle des cas Covid hospitalisés, l’Hôpital Lozère a adapté son activité et son organisation en cohérence avec les dispositions et les niveaux d’alerte signifiés par la délégation départementale de l’Agence régionale de santé.

En parallèle, l’établissement doit faire face à une situation également très tendue sur le plan des ressources humaines afin de pallier aux absences pour raison de santé, nécessité de renfort pour les services à forte activité et permettre de venir soulager les équipes en action depuis plus de 12 mois maintenant.

Aussi, pour maintenir l’offre de soin et soutenir les services l’Hôpital Lozère , en lien avec l’ARS et la préfecture de la Lozère, a sollicité la solidarité nationale pour accompagner les besoins en personnels hospitaliers dans la prise en charge des malades de la COVID19.

Cette mobilisation a permis de répondre positivement au besoin en urgence de l’Hôpital Lozère.

En soutien, les personnels de la réserve sanitaire expriment la solidarité nationale en faveur des personnels de l’hôpital Lozère

10 professionnels, 6 infirmiers (res) diplômées d’État et 4 aides-soignants (es) de la réserve sanitaire arrivent en renfort à l’hôpital Lozère.

Venus de toute la France, logés sur Mende, ces soignants sont issus de la communauté de professionnels de santé volontaires et mobilisables par l’État, et animée par Santé publique France.

Ils interviendront en renfort jusqu’au 26 avril 2021 auprès des équipes l’Hôpital Lozère, répartis au sein des différents services, Ehpad, service Covid du centre hospitalier et service réanimation.

Leur présence permettra également de soulager les équipes soignantes fortement sollicitées, de jour comme de nuit.

Moment de solidarité pour remercier et encourager les soignants

Ce mardi 20 avril 2021, Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, s’est rendue à l'hôpital Lozère à l’occasion de la prise de poste des réservistes sanitaires.

En présence de Laurent Suau, président du conseil de surveillance, de Jean-Claude Luceno, directeur et du docteur Didier Putod, Président de la Commission Médicale, Valérie Hatsch a renouvelé son soutien à l’ensemble du personnel de l’hôpital public qui fait face à un nombre élevé d'admissions de patients positifs Covid19.

Par cette rencontre avec les réservistes, Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère, a souhaité témoigné une nouvelle fois une marque de reconnaissance envers des professionnels en première ligne depuis plus d’un an pour faire face à une situation de crise sanitaire exceptionnelle.

La Préfète de la Lozère a constaté, comme elle l’a fait à plusieurs reprises tout au long de la crise sanitaire, l’importante charge de travail de chacun, la mobilisation au quotidien, les difficultés et l’augmentation des cas chaque jour.

La Préfète de la Lozère adresse ses remerciements appuyés à l’ensemble des professionnels de l’établissement au personnel du l’Hôpital Lozère qui font front depuis le début de la crise Covid19, mais également aux médecins, infirmiers, acteurs associés, qui œuvrent dans les centres de vaccination et qui participent aux opérations ponctuelles.

La Préfète de la Lozère encourage les Lozériennes et les Lozériens à poursuivre les efforts et rappelle que dans toutes les situations, les gestes barrières doivent être appliqués. Le port du masque, le lavage de mains, le strict respect de la distanciation sociale, permettent de freiner la propagation du virus et de limiter ses conséquences sur la vie économique, sociale et culturelle.

« En respectant les consignes en vigueur, c’est l’ensemble du système qui est préservé. En se préservant, chacun se protège et protège le système sanitaire, le médico-social et le handicap » .

Plus que jamais, protégeons-nous pour protéger nos soignants.

Repères 

  • La Réserve sanitaire est la réserve du ministère de la Santé.
  • Elle est essentiellement déployée en cas d’une mise en tension exceptionnelle des organisations de soins , en appui des acteurs sanitaires locaux lorsque ceux-ci sont dépassés ou épuisés par une crise.
  • Elle est mobilisée par les autorités lorsqu’une situation sanitaire exceptionnelle nécessite l’envoi de renforts (infirmiers, médecins, mais aussi ingénieurs, logisticiens, épidémiologistes, psychologues, secrétaires médicaux etc.).
  • Elle regroupe des professionnels de tous les métiers du secteur de la santé, salariés, libéraux ou retraités. Leurs missions sont réalisées sur la base du volontariat.