Un financement exceptionnel de l’État pour la Maison départementale des sports 

 
 
Un financement exceptionnel de l’État pour la Maison départementale des sports 

Mercredi 5 mai 2021, la Préfète de la Lozère s'est rendue sur le site du chantier de la future Maison des sports à l’occasion de la pose du panneau France Relance marquant ainsi le projet de réhabilitation de ce bâtiment historique des faubourgs de Mende.

L’État apporte un soutien exceptionnel au projet porté par le Conseil départemental d’aménagement de la Maison départementale des Sports à Mende à hauteur de 1 033 600 euros, soit un financement de 80 % du montant total des travaux.

Valérie Hatsch a visité le chantier en présence de Jean-Claude Moulin, vice-président du conseil départemental en charge de la culture, des sports et du patrimoine, Laurent Suau maire de Mende, Régine Bourgade, vice-présidente du CD, Françoise Amarger-Brajon, conseillère générale, Michel Valette, vice-président du comité départemental olympique et sportif de la Lozère, Liliane Domergue, présidente du comité départemental des médailles de Jeunesse, des Sports et de l'engagement associatif, Karl Vergnaud, chef du service départemental à la Jeunesse, à l'engagement et aux sports.

Ce projet est un projet structurant pour l’ensemble du territoire puisqu’il a pour objectif de rassembler dans un même lieu, des associations sportives, des sports scolaires…

La future maison des sports accueillera notamment le comité départemental olympique et sportif (CDOS) et les comités sportifs départementaux.

Le chantier de la Maison départementale des sports répond au volet écologie du plan de relance : le projet technique prend soin de conserver le caractère architectural de l’ensemble immobilier.

La réfection des façades et des couvertures permettra de mettre en valeur l’ensemble immobilier qui a hébergé la Maison des Sports et la Mission Locale Lozère.

Ce projet permet également de prendre en compte l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et d’améliorer la performance énergétique de l’ensemble.

Les travaux qui devraient se poursuivre jusqu’en octobre 2021 vont avoir de nombreux effets positifs : amélioration de la qualité de vie dans les bâtiments concernés, réduction des dépenses énergétiques pour les collectivités locales et soutien des carnets de commande des TPE-PME locales.

« Ce projet, comme 27 autres soutenus financièrement par l’État pour la rénovation énergétique du parc immobilier des collectivités territoriales de Lozère, génère de l’activité pour les entreprises et permet un effet-rebond rapide sur la filière du bâtiment », a rappelé Valérie Hatsch, Préfète de la Lozère.

> Retrouvez ici notre dossier de presse France Relance - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,62 Mb