État d’urgence sanitaire : mesures applicables en Lozère

 
 
État d’urgence sanitaire : mesures applicables en Lozère

Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, le Premier ministre a décrété l’État d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre pour au moins quatre semaines.

Cette décision implique sur tout le territoire national :

À compter du 17 octobre 2020 :

• Les rassemblements de plus de 6 personnes dans l’espace public (y compris pour les activités de pleine nature) sont interdits, sauf : cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs de personnes soumis à la déclaration prévue à l’article L211-2 du code de la sécurité intérieure ; rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ; services de transport de voyageurs ; cérémonies funéraires ; visites guidées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle).

• Dans tous les établissements recevant du public, un protocole sanitaire strict est appliqué  : ◦ dans les lieux à fréquentation « debout » (centres commerciaux, salles d’expositions, musées…) : jauge de 4m² par personne.

◦ dans les lieux à fréquentation « assise » clos (cinéma, théâtre…) ou de plein air (stade...) : une distance minimale d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou groupe de moins de six personnes venant ensemble.

◦ dans les lieux à fréquentation « assise » de type restaurants et débits de boissons : une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble dans la limite de six personnes, avec une distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées par chaque personne ou groupe de personnes.

À compter du 19 octobre 2020 :

• Les rassemblements privés (mariage, baptême, fêtes familiales, soirée étudiante…) dans des ERP, établissements recevant du public de type L (salles des fêtes et salles polyvalentes notamment) ou CTS (chapiteaux, tentes, structures) sont interdits.

Situation départementale :

Dans ce contexte, vendredi 16 octobre en préfecture, s’est tenue une audioconférence présidée par la Préfète de la Lozère, en présence des services de l’Etat, des représentants des collectivités territoriales, les parlementaires du département et les présidents des chambres consulaires.

Cette réunion a permis d’étudier, dans la concertation, les nouvelles mesures complémentaires à mettre en place pour assurer la protection la plus adaptée au territoire lozérien, après avoir recueilli l’avis du directeur général de l’agence régionale de santé Occitanie qui souligne une augmentation de la circulation du virus en Lozère avec :

-un taux de positivité des tests pour la semaine 42 jusqu’au vendredi 16 de 10,48 % contre 11,88 pour la semaine du vendredi 9 octobre.

-un taux d’incidence du virus de 165 pour 100 000 habitants au 16 octobre.

-13 personnes hospitalisées en raison du COVID-19 au 16 octobre dont 0 en réanimation, sachant que le nombre total de personnes admis actuellement en réanimation est de 4 (non COVID) pour une capacité de 6 lits au 15 octobre.

-11 personnes décédées en Lozère depuis le début de l’épidémie au 16 octobre 2020.

Suite à la réunion de concertation, Valérie HATSCH, préfète de la Lozère, a décidé de nouvelles mesures complémentaires applicables en Lozère :

- l’obligation du port du masque sur les marchés est prolongée jusqu’au 15 novembre.

- l’interdiction des buvettes et points de restauration sauf pour la vente à emporter.

- l’interdiction des vestiaires collectifs et des douches dans les enceintes sportives sauf pour les piscines.

- l’obligation pour les établissements ayant une activité de restauration ou de débits de boissons de demander à leur clientèle de remplir un formulaire de recueil de données à compter du 20 octobre 2020.

- A partir du 1er novembre et jusqu’au 15 novembre, l’obligation du port du masque autour des entrées et sorties des établissements scolaires ainsi qu’autour des aires de ramassage scolaires, sur un périmètre de 20 mètres.

Au-delà des mesures réglementaires présentées ci-dessus, la préfète de la Lozère tient à rappeler:
- La responsabilité de chacun dans l’application des gestes barrières, du port du masque, de la distanciation sociale et des mesures prises qui doivent scrupuleusement être respectés afin de protéger les personnes les plus vulnérables. Cet effort collectif est indispensable pour enrayer la propagation du virus et ne pas avoir à durcir les mesures de protection.
- La nécessaire implication des maires, acteurs de proximité, désormais rompus à cet exercice dans le cadre de la gestion de la crise sanitaire depuis le mois de mars 2020.

- La plus grande vigilance des plus jeunes en faisant preuve de solidarité intragénérationnelle.

Désormais, le risque est que la transmission de ce virus, très présent chez les jeunes, puisse progressivement s’étendre aux personnes plus âgées et fragiles ; accélérant ainsi l’augmentation des besoins de prise en charge sanitaire lourde.
Ces mesures constituent une nouvelle étape dans la prise en compte de la diffusion exponentielle du virus. Si malgré celles-ci, l’épidémie continue de se propager, d’autres mesures seront prises d’ici les semaines à venir.

Mesures applicables sur l’ensemble du territoire national :

De manière générale, il est rappelé la nécessité d’observer en tout lieu et toute circonstance les mesures barrières incluant la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes, et le port du masque dans les lieux publics clos et dans tous les espaces publics où il est rendu obligatoire.

L’obligation du port du masque ne s’applique pas aux personnes pratiquant des activités physiques ou sportives ainsi qu’aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Consultez toutes les informations officielles sur la Covid-19 et la situation en France sur
www.gouvernement.fr/info-coronavirus .

Arrêtés préfectoraux applicables en Lozère :

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL EN DATE DU 20 OCTOBRE 2020 INTERDISANT L’OUVERTURE DES BUVETTES ET DES POINTS DE RESTAURATION

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL EN DATE DU 20 OCTOBRE 2020 PORTANT OBLIGATION DE PROPOSER UN FORMULAIRE DE RECUEIL DE COORDONNÉES DES CLIENTS DANS LES RESTAURANTS, ÉTABLISSEMENTS AYANT UNE ACTIVITÉ DE RESTAURATION ET DÉBITS DE BOISSONS

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL EN DATE DU 20 OCTOBRE 2020 INTERDISANT L’OUVERTURE ET L’UTILISATION DES VESTIAIRES ET DES DOUCHES COLLECTIFS